Présentation du chantier en cours…

Voilà, les plus perspicaces auront deviné quel est mon gros projet, initié en 2013 et que je vais partager avec vous cette année sur ce blog. Il s’agit évidemment, de Ravenloft. Oui, le château du célèbre Strahd Von Zarovitch, le plus célèbre vampire du jeu de rôle !

J’ai fait l’acquisition en 2013 de 5 moules Hirst Arts qui permettent de mouler soi-même des éléments de de donjon en plâtre synthétique. Facile, économique, relativement rapide, on peut quasiment tout créer avec un peu d’imagination. J’ai finalement acquis 10 moules supplémentaires pour permettre de mouler des éléments additionnels, soigneusement choisis dans la gamme selon ce que j’avais en tête. à l’aide du plan détaillé du scénario, j’ai pu réfléchir à la conception du château en briques moulées.

Assez rapidement, j’ai pu constater deux choses :
1. Ce serait un projet titanesque,
2. Il faudrait prendre quelques menues libertés avec le plan original

En effet, le château est grand. Très grand. et surtout très haut. Pour que cela soit réalisable il faut donc faire quelques sacrifices :
On oublie les remparts extérieurs, les tours d’entrée et une bonne partie des sous-sols.
On triche un peu sur la hauteur : les murs sont très hauts et les tours gigantesques. Pour que cela soit montable en briquettes et jouable (car oui, le but est tout de même de balader des joueurs avec figurines dans le complexe), j’ai donc dû composer avec l’échelle. Néanmoins, je conserve l’échelle pour la surface au sol.

Le château sera donc composé de 3 étages, plus les toîts et les tours et vraisemblablement le premier sous-sol.

J’ai donc attaqué le rez de chaussée. ça n’avait pas l’air si terrible sur la carte. Mais j’ai vite déchanté. Un moule ne permet de faire que quelques briques. Il faut le temps séchage. Et des briques il en faut des centaines. Et certains briques sont nécessaires (arches, angles, portes…) et ne sont disponibles qu’en un seul demi-élément dans les moules parfois. Cela nécessite donc de très nombreux tirages et c’est pénible… Ensuite le collage et enfin la peinture…

Bref, voici donc pour commencer de premiers éléments du rez de chaussée. Une tour d’angle octogonale, une salle de garde et un escalier en colimaçons.

970373_10151901137234378_1232050000_n 994006_10151869782429378_883301695_n 1379646_10151901872139378_1765819028_n 1385414_10151915785529378_161237501_n

Publicités

Peinture : on ne s’arrête pas !

Allez hop, 3 figurines de plus dans la collection pour ce début d’année 2014. J’ai une grosse commande de chez Otherworld Miniatures qui va pas tarder à arriver alors il s’agit pas de se relâcher !

Pour commencer, un Sphinx Grenadier de 1983-85 issu de la boite « Monsters of Mythology. J’ai fait un petit soclage sympa qui évoque l’énigme du Sphinx et ce qu’il en coûte d’échouer, à l’aide d’éléments en platre moulé de chez Hirst Arts et un bout de squelette en plastique.

sphinx

D’ailleurs à ce sujet, je dois avoir un peu de squelettes à vous montrer… Dans un prochain post sans doute.

Ensuite, une figurine Games Workshop de la gamme Seigneur des Anneaux. Grima le fourbe, qui sera parfait pour incarner un noble de ma campagne Greyhawk.

grima

Et enfin, une de mes figurines préférées (peut-être même ma préférée depuis des années tiens), le Mage de la boite Adventurers Citadel des années 80. Un de mes potes avait la boite, avait peint cette figurine (très bien car excellent peintre) et jouait ce perso. J’adorais sa figurine. J’ai mis 20 ans à mettre la main sur la boite, en 2013. Voilà, j’ai maintenant moi aussi ce mago et si j’ai l’occasion de jouer un scénar D&D prochainement, ce sera sans doute ma fig pour mon perso :-p (son rival, inspiré de Merlin tient toutefois la corde).

mago

Hello 2014

Meilleurs voeux rolistiques pour cette nouvelle année 2014… Je souhaite aux lecteurs de ce blog une bonne année de jeux entre amis ! Ah oui et j’allais oublier, 2014 va être une année spéciale… Il y a 40 ans naissant Dungeons & Dragons. 1974. 2014. L’année de la sortie de la 5e édition du jeu, pour l’instant surnommée D&D Next. Cette nouvelle édition a été playtestée par des milliers de joueurs en 2013 et vise à réconcilier Oldschool et Newschool en s’efforçant de prendre le meilleur des règles modernes tout en conservant la saveur des règles d’origine… Beaucoup d’attentes donc dans cette nouvelle édition. L’été et la rentrée 2014 seront donc des périodes clés à surveiller avec sans doute la sortie d’une boite d’initation puis des livres de règles à l’occasion des Game Conventions US (GenCon etc). On verra… En tout cas, le jeu continue de se renouveler, des joueurs, comme moi, se remettent à jouer et le loisir est devenu inter-générationnel. à une époque où les ordinateurs, consoles et tablettes envahissent notre quotidien, le jeu de rôle parviendra-t-il à se refaire une place au soleil et à permettre aux gens de se retrouver autour d’une vraie table ?

2014