Cavaliers Normands

Voici mes 8 premiers cavaliers Normands finalisés (soclages faits et boucliers posés).

Cette petite armée de débutant permet de commencer à jouer. Je devrais prochainement l’enrichir avec une Levée (12 fantassins archers), une unité ou deux de cavaliers supplémentaires, quelques marqueurs de Fatigue avec des morts et une base de Seigneur.

normans3 normans2 normans1

Publicités

SAGA Normandia, ambiance de la frousse…

Hier soir nous avons pu effectuer un premier test improvisé du jeu d’escarmouche médiéval, SAGA L’ Age des Vikings… Nous n’avons fait qu’une petite partie de test avec deux armées à 4 points (le minimum pour jouer à SAGA), soit 25 figurines chacun; Normands contre Vikings.
Le jeu s’est avéré plutôt simple d’un point de vue règles, basées sur un système de dés spéciaux d’activation et de D6 pour la résolution des combats. En gros, chaque joueur lance les dés spéciaux, dotés de 3 pictogrammes différents et avec lesquels il va pouvoir activer des actions de jeu (soit par un pictogramme ou une combinaison). Ces activations, utilisables immédiatement ou plus tard, permettent de déplacer une ou plusieurs unités ou de les rendre plus efficaces au combat. Surtout, elles sont cumulables, ce qui peut permettre un déplacement important, ou une charge dévastatrice… Le système de Fatigue est assez innovant également et permet de tirer avantage de l’usure de l’adversaire…

Bref, un bon jeu, qui nous a donné envie de continuer a développer nos armées jusque au moins 6 points (soit une bonne quarantaine de figurines en moyenne).

11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

 

Projets de la rentrée

Bientôt Septembre et la reprise ludique…

  1. Au programme Jeux dans le « Club » :
    Suite de la campagne Appel de Cthulhu « Le Rejeton d’Azathoth » dans laquelle nous nous apprêtons à clore le chapitre « Floride » le 1er et 4 septembre.
  2. Démarrage de wargame sur table avec les règles d’escarmouche SAGA : 3 membres constituent des petites armées d’une trentaine de figurines chacun, d’origines Normands, Vikings et Saxons.
  3. Aventure D&D de bas niveau (zero level) pour démarrer des persos tous frais dans un cadre de campagne plus personnel qui permettra aux joueurs de mieux définir leurs backgrounds. Nom de l’aventure : « Castel Bofolmons », une petite bourgade frontalière des Royaumes de Greyhawk.
  4. Aventure Pulp : un scénario / début de campagne personnel qui se déroule dans les années 30 et mixant pas mal d’inspirations rôlistiques sur un système de jeu maison (Appel de Cthulhu, Indiana Jones, Savage Worlds Thrilling Tales, Hollow World et Arkeos ont inspiré cette aventure).
  5. Sans doute une autre aventure/mini campagne masterisée par un de nos joueurs : Appel de Cthulhu ou bien Warhammer RPG.

Côté « crafting » :

Toujours autant de peinture au programme… Avec une collection de plus de 1200 figurines, j’ai de quoi faire… Donc j’avance au gré des envies et des besoins, par petites grappes…

Cargo Pulp à finaliser avec la pose du « parquet », la cabine de pilotage et les finitions extérieures.

Peinture de bâtiment CityBlock récemment acquis (plus de nouveaux à commander) afin de disposer de quelques batisses modernes pour nos jeux de type Appel de Cthulhu.

Castle Ravenloft : LE chantier du siècle… Parviendrai-je à finaliser un jour ce projet dantesque ? Ce projet (trop) ambitieux est gourmand en temps et en énergie… Le moulage des briques et éléments est relativement pénible, puis l’assemblage et la peinture. En général, j’avance ce projet les longues soirées obscures d’hiver…

Décors 3D : Peinture des cavernes Dwarvenforge à continuer, peinture des catacombes à commencer et décider si je continue mes tiles 3D homemade de Donjon pour une production « de masse »…

Côté Innovations :

Après avoir découvert des petites vidéos sympas sur youtube (« Aventures » par le bazar du grenier), je suis tenté de faire un truc un peu similaire… Nous enregistrons depuis le début nos parties de l’Appel de Cthulhu en audio pour permettre aux joueurs absents de ne rien rater de nos co… euh aventures.
Dans la mesure où je prépare une aventure personnelle pour un système de jeu fait maison (inspiré de l’Appel de Cthulhu) se déroulant dans les années 30, j’ai pensé enrichir l’audio avec un support visuel mixant aides de jeu (indices, photos des personnages, lieux..) et vidéos (essentiellement une représentation visuelle de la table de jeu avec des figurines et décors). J’ai donc préparé un masque visuel pour un habillage vidéo qui permettrait de dynamiser l’enregistrement audio de « compte-rendu de parties ». Bon, ça représente pas mal de boulot donc pas dit que ça marche mais ça m’amuse de tenter le truc… à suivre !

SAGA

Ce soir, nous devrions tester pour la première fois les règles de SAGA l’Age des Vikings. L’occasion de sortir ces normands, initialement achetés et peints pour jouer à Warhammer Ancient Battles. Il me reste les boucliers des cavaliers à finaliser et à peaufiner les bases, mais voici déjà une petite armée à 4 ou 5 points parfaite pour l’initiation aux règles. Voici quelques photos, malheureusement d’assez piètre qualité. Je reposterai quelque chose de mieux une fois l’armée finalisée.

normands1 normands2 normands3

Décors de campagne Pulp / Appel de Cthulhu

Je suis joueur dans une campagne de l’Appel de Cthulhu, Le Rejeton d’Azathoth, depuis déjà plusieurs mois. Contrairement à nos habitudes, cette partie se déroule essentiellement de manière rôlistique et bien moins simulationniste que lorsque nous jouons à Donjons & Dragons. Je veux dire que nous faisons très peu appel aux figurines pour ces parties. Néanmoins, il y a eu quelques situations où une visualisation tactique des événements aurait été appréciable (une descente de créatures du Mythe dans les bureaux de notre agence de détective). Etant un irréductible figuriniste et préparant actuellement une mini-campagne se déroulant dans les années 30, je me suis laissé séduire par les bâtiments proposés (gamme City Blocks) par Sarissa Precision.  Ces constructions en MDF prédécoupés au laser ont l’avantage d’être détaillés, légers, faciles à monter avec un peu de colle à bois ou superglue et relativement économiques. Je vous présente donc un petit immeuble résidentiel (l’intérieur au rez de chaussée dispose même de cloisons permettant de faire couloirs et petites pièces !) qui sera parfait pour représenter sur la table nombre de situations tactiques urbaines ! En outre, cerise sur le gâteau, ces bâtiments sont évolutifs et peuvent se voir ajouter des étages supplémentaires.

Il ne reste plus qu’à faire un peu de peinture grise pour rendre tout ça un peu plus réaliste, ce qui ne devrait pas constituer un obstacle majeur étant donné la grande qualité de cette gamme !

house2

house3

house4

house1

Peinture : ça avance, mais pas au rythme où j’achète des figs !

Bon, j’ai réussi à peindre une dizaine de bandits chinois à mon retour de vacances…  C’est pas mal mais la liste de figurines en attente de peinture ne cesse de s’allonger car je trouve toujours de quoi enrichir la collection pour parer à toutes les éventualités scénaristiques… D’un point de vue Donjons & Dragons, la collection est assez fournie pour parer à la plupart des éventualités. Côté Pulp, je partais de quasi-zéro donc il a pas mal fallu garnir. C’est globalement chose faite et les prochains mois verront du lancement de campagne Pulp qui permettront de sortir ces figurines.chinois

Retour de vacances

Eh oui, tout a une fin… 3 semaines de vacances formidables aux Etats-Unis, en Nouvelle-Angleterre, j’ai retrouvé avec grand plaisir « mes » anciennes terres d’étudiant, dans le New Hampshire… Près de 3000km parcourus en famille, en passant également par le Maine, le Vermont et le Massachusetts… Je n’ai pas réussi à faire mon pèlerinage Lovecraftien à Providence comme espéré, mais j’ai tout de même pu parcourir un certain nombre d’étapes inspiratrices : Salem, la côte du Massachussetts ayant inspiré à Lovecraft les villes de Dunwich, Arkham et Innsmouth, ainsi qu’un site archéologique assez exceptionnel : Mystery Hill, appelé localement American Stonehenge. Ce site est composé d’alignements mégalithiques de près de 4000 ans, indiquant plus d’une douzaine d’orientations astronomiques (solstices, équinoxes…) selon des calendriers anciens. Ces vestiges semblent par ailleurs mettre en évidence le passage dans la région de cultures celtiques. Enfin, un tumulus recouvert d’une imposante dalle sacrificielle (avec ses gorges sculptées pour laisser écouler le sang des victimes, animales ou humaines, nul ne le sait) laisse une sacrée impression… Le site reste néanmoins assez controversé.

Malgré tout, Lovecraft y est passé (source Wikipedia) :

« American horror writer H. P. Lovecraft, an enthusiast for New England megalith stone sites, is known to have visited Mystery Hill sometime between 1928 and the 1930s. Mystery Hill is popularly attributed as inspiration for Lovecraft’s story « The Dunwich Horror« .[15] Scholars, however, place Lovecraft’s visit too late to have inspired the 1929 story.[16]

http://stonehengeusa.com/

11822400_1624335101185057_555316822066283323_n

J’ai également pu trouver 3 magasins ludiques sur place, très décevant du point de vue achalandage : quelques sorties récentes D&D5, Pathfinder et StarWars pour l’essentiel, mais rien de vintage et surtout beaucoup de Magic (pour lequel je n’ai aucun intérêt). L’un de ces magasins (The Dragon Maze, Newport, NH) a été particulièrement accueillant puisque les deux frères qui le gèrent (et qui habitent la batisse) m’ont invité à participer à une session de jeu. J’ai ainsi pu faire une petite partie un soir en tant que PNJ sur une table Pathfinder, en VO. Expérience intéressante et plaisante !

11800471_1623203161298251_3398493694289982157_n

11051211_1623203424631558_5558614657340842857_n 11811358_1623203404631560_4616253132673828717_n