Campagne D&D : Fin ou commencement ?

Et voilà, après plus de deux années de jeu, nous venons de finir vendredi notre campagne Donjons & Dragons commencée en janvier 2013. La campagne des « Confins de Greyhawk » aura pas mal évolué en 2 ans… Débutée en total revival donj’, la partie a été jouée pour l’essentiel en AD&D1 pour se terminer sur les 5 dernières parties en D&D5, la nouvelle édition. Pour le 40e anniversaire de D&D, nous avons donc accompagné l’évolution du jeu en migrant la partie vers la nouvelle édition des règles que nous avons définitivement adopté. Finie l’époque nostalgique de AD&D1, nous jouons avec les règles d’aujourd’hui. Débutée dans un univers de ma création, en gestation, j’ai finalement cédé à la facilité en choisissant un univers oldschool : le classique Greyhawk. La plupart des vieux modules étant basés dans cet univers, c’était finalement le plus simple. Nous avons donc joué les modules B2 « Le Chateau Fort aux Confins du Pays », puis par extension son module jumeau le B1 « A la recherche de l’inconnu » pour finir par un autre scénario basic, le B5 « L’horreur sur la colline » un peu allégé et remanié pour le connecter aux B1 et B2.

Ainsi, en 26 sessions de jeu, ce sont pas moins de 11 joueurs différents qui sont passés par cette table. Heureusement, le groupe est désormais stabilisé et je peux compter sur un groupe de 5 joueurs réguliers définitif, dont 3 sont des joueurs de mon groupe original des années 80… Les aventuriers ont ainsi déjoué le complot d’un obscur culte maléfique Suelois qui adorait une divinité déomoniaque, allié avec des troupes humanoides et des brigands dans les Caves du Chaos. Les troupes humanoides étaient dirigées par un roi hobgobelin qui visait la conquête de la région avec l’appui d’un clerc maléfique (et son jeune dragon vert), leader du culte maudit. Le roi hobgobelin ayant réduit des nains en esclavage, les faisait fabriquer un arsenal en vue de sa petite guerre de conquête. Il faisait en outre un trafic d’armes avec une bande de brigands, exportant des armes vers la localité portuaire de Saltmarsh… Les aventuriers sont tous passés du niveau 1 au niveau 4 pendant ces 26 sessions et sont désormais des héros reconnus dans la région.

1962656_1567268040225097_2017352014573549713_n

Alors est-ce la Fin ? Eh bien non, évidemment… Le groupe va désormais quitter la région pour enquêter sur ce mystérieux trafic d’armes vers Saltmarsh, l’occasion de lancer une seconde partie de campagne vers les non moins célèbres modules U1 à U3 de D&D. Ce n’est que le (re) commencement…

IMG_0224