Collection de Figurines… on continue

FROUB. ça, c’est le bruit que fait ma carte bancaire régulièrement… Elle chauffe et fout le feu au portif, pire qu’une Fireball… Donc dans la série achats impulsifs, voici le dernier.

Image

Et j’ai pas fait dans la dentelle.

Comme mon e-pote Fencig (du blog eponyme), moi aussi je connais Kickstarter, ce site participatif qui permet de financer des projets en amont et ainsi faire partie des « lucky-early buyers ». En l’occurrence, j’ai réussi à faire partie des quelques acheteurs internationaux (seulement 32 je crois) de cette magnifique pièce, éditée par DarkSword Miniatures et directement tirée d’une célèbre peinture de mon pote Larry Elmore, un des peintres de Donjons et Dragons.

Image

Art by Larry Elmore

Bon, évidemment, vu la taille, le prix s’en ressent mais bon quand on aime… Et puis l’avantage sur Kickstarter c’est qu’on a aussi plein de cadeaux Bonus. Quelques figurines sont donc offertes avec.

http://www.kickstarter.com/projects/823962857/dark-sword-miniatures-special-edition-elmore-drago

Publicités

Le Chateau Fort aux Confins du Pays : Session 8

C’est l’Eté beaucoup de monde est en vacances… Mais nous avons réussi à glisser une session IRL (In Real Life) malgré tout J

Avec seulement deux joueurs disponibles, le module « bac à sable » que nous jouons permet pas mal de latitude pour avoir des mini intrigues secondaires. Pierre et Hugo étant les seuls joueurs dispos, nous avons décidé de profiter de ce groupe réduit pour tester le nouveau local: mon cabanon de jardin, adapté en Salle de jeu… Un peu de déco et d’accessoires pour l’ambiance, les figurines et décors pour avoir un terrain de jeu sympathique et c’est parti pour quelques heures de jeu après le barbecue.

 

Votre serviteur, prêt !

Votre serviteur, prêt !

Deux de nos héros, Blondin le Mage et Kalrim le Barbare répondent à l’appel d’assistance du Bailli du Château. Un marchand est arrivé au château, légèrement blessé, en proie à la panique. Ce dernier a été attaqué dans la forêt, sur la grand route, alors qu’il apportait quelques marchandises à vendre au château. Il est tombé dans une embuscade dressée par des bandits de grand chemin et a juste eu le temps de lancer son cheval au galop pour sauver sa vie, en perdant bien sûr sa mule chargée de marchandises, volée par les bandits. Blondin et Kalrim décident de sauter sur cette occasion de gagner une petite bourse d’or en proposant leurs services afin d’éviter au château de se délester momentanément d’une escouade de soldats, plus utiles à monter la garde en cas d’agression extérieure. Les cavernes du Chaos n’ont pas été nettoyées intégralement de toute menace et le château est en état d’alerte, craignant des incursions imminentes de gobelins. Blondin et Kalrim décident donc par appât du gain de mettre temporairement de côtés leurs différends (le Barbare déteste la Magie) et de partir récupérer les biens du marchand. Le Clerc rencontré au château (un PNJ) les accompagne.

nid4

Les brigands ont été repérés sur la Grand Route au Sud-Ouest

Nos aventuriers partent prudemment sur la grand route et s’enfoncent dans la partie couverte par la forêt. Le Barbare part seul, démonté, en éclaireur une trentaine de mètres devant à la recherche de traces tandis que le Mage restent en retrait, à cheval.

nid3

Kalrim le Barbare (Blondin prend les photos).

Au bout d’un moment, le Barbare aperçoit une forme inerte au milieu de la route. Le groupe est bien entendu méfiant, et le Barbare décide de s’approcher prudemment de ce qui s avère être un corps, allongé sur le ventre et le bras droit. Bien évidemment, le Barbare, dès qu’il est à portée est attaqué par surprise par ce qui était évidemment un piège grossier, le corps étant un bandit simulant la mort. En même temps, le Mage et le Clerc sont interpellés par deux bandits qui les ont pris à revers « Alors, on est perdus, on se promène ? ». Le Mage, sur ses gardes a le réflexe de lancer son unique sort sur les deux malheureux bandits qui ne tardent pas à s’écrouler dans un sommeil sans rêves. Le Barbare livre pendant ce temps son combat face à un piètre adversaire équipé d’une dague.

nid6

Embuscade !

Malheureusement pour le groupe, deux autres bandits embusqués les arrosent de flèches. Le Mage et le Clerc se mettent à couvert derrière les bandits endormis tandis que le Mage les achève d’un coup de dague. La chance est du côté des aventuriers et le bref combat contre les deux archers en tue un et met en déroute le second qui s’échappe dans les bois.

nid2

Le MD, dubitatif devant le Barbare parti seul à l’assaut du camp de brigands…

Kalrim le Barbare, avec son impétuosité habituelle, fonce dans les bois à sa poursuite, plantant ses deux compagnons sur la route. Suivre les traces pour un homme sauvage ne pose guère de souci et Kalrim, débouche en courant dans une clairière toute proche où est dressé le campement des bandits. Le combat s’engage immédiatement mais plusieurs bandits sont là et malgré la robustesse du Barbare, l’issue est incertaine. Le Mage et le Clerc, guidés par le vacarme du combat, trouvent rapidement la clairière à leur tour et se joignent à la bataille. Mais le Mage, armé de ses seules dagues de jet, dénué de sort en réserve, ne fait pas le poids. Deux flèches bien ajustées le clouent à un arbre et Blondin sombre dans le coma… Kalrim, entré en fureur au combat, se retrouve seul en combat singulier avec le chef des brigands tandis que le Clerc termine son brigand. Malheureusement pour Kalrim, un coup puissant porté par le chef des brigands a raison de lui. C’est la tête farcie d’étoiles que Blondin et Kalrim sont réveillés par le Clerc qui leur administre un sort de Soins. Ce dernier tance vertement Kalrim pour sa témérité et ils rentrent tous trois ensemble, en piteux état mais victorieux. Les biens du marchand ont été récupérés et le camp de brigands anéanti.

nid7

Kalrim face à son destin…

Cette modeste petite aventure d’une soirée a eu le mérite de nous permettre de tester le local, de goûter aux bières des brigands à 9°, tout de même %-) et d’étrener quelques décors bricolés récemment : bosquets, tentes et mes figurines d’orcs pour figurer les brigands. Bien évidemment, le plaisir pris à jouer autour d’une vraie table est sans aucune commune mesure à côté des parties jouées habituellement sur l’ordinateur par interface vidéo interposée. Nous sommes donc dans l’attente des prochaines parties que nous aimerions faire autant que possible en vrai dans un local. Dans cette attente, Pierre et moi achetons des figurines régulièrement ainsi que quelques pièces de décor.

nid5

On aurait voulu le faire exprès pour les bières qu’on aurait pas fait mieux !