Allez un coup de Gnoll pour se remonter le moral !

Ayant acheté il y a quelques mois un gros paquet de figurines chez Otherworld Miniatures, j’ai entrepris de les peindre. ça représente un sacré boulot (d’autant que j’en ai racheté entretemps et suis encore tenté d’en reprendre tellement elles sont belles)…

Après les orcs, les gobelins et les hommes lézards, voici donc les gnolls. Au passage on notera deux « intrus » : un vieux gnoll Citadel des années 80 (ou Ral Partha je sais plus), puis un gnoll Citadel de la boite rouge des années fin 80 et enfin les gnoll d’Otherworld Miniatures nourris aux lasagnes d’aventuriers de chez Findus… Ils ont pris une bonne tête en 30 ans les bougres !

Ensuite, sur le plan de travail m’attendent : 3 gobelins, 3 orcs, 1 homme lézard, 3 zombies, 26 Kobolds (toute une tribu, avec femelles et gosses ^^), 8 chevaliers de Greyhawk… C’est sans fin ^^

1397686_10151934992664378_1330880678_o 1009058_10151934993169378_1271383215_o

Rencontre dans les Marais des confins

Bon, j’avais dit que je posterais plus de compte-rendu de partie ici… Je vais faire une exception, juste pour le plaisir de vous faire partager quelques figurines peintes suite à cette partie… et en prévision de la prochaine (qui j’espère se fera sur table  et non via Roll20).

Comme déjà mentionné, j’ai migré le journal d’aventure sur Obsidian Portal, ici :

http://www.obsidianportal.com/campaign/le-chateau-fort-aux-confins-du-pays/adventure-log

La 9e partie s’est achevée à minuit 20 après Environ 3 heures de jeu (c’était le 27 septembre je crois).

Nous débutons la partie dans la chapelle du Vicaire au chateau, où Kalrim et Blondin se réveillent après avoir été soignés et remis en état par ce dernier. Rodric le clerc les a ramenés au château juste après leur incursion dans le camp de brigands de la dernière session. Celui-ci a été “nettoyé” mais le chef des brigands a donné beaucoup de fil à retordre et n’est pas tombé sans emmener Blondin et Kalrim avec lui… Par chance Rodric le clerc a survécu et pu les ramener pour que leur soit administré des soins. à leur réveil ils retrouvent ensuite à la taverne leurs autres compagnons d’aventure, dont Tue l’Amour le Ranger.
Kalrim le Barbare, Blondin le Mage et Tue l’Amour sont confrontés à de nouveaux événements : Kalrima subit une tentative d’empoisonnement à la taverne, mais sans en connaître ni l’auteur ni la raison. Seule sa résistance de barbare à certains poisons lui a permis de survivre. Une rapide enquête dans la taverne a permis de facilement innocenter l’aubergiste et sa bière, mais il semble évident que sans sa constitution exceptionnelle, Kalrim aurait dû mourir dans l’auberge. Difficile d’accuser qui que ce soit dans l’auberge, d’autant qu’aucun occupant ne parait plus louche que les autres. Ce sont les occupants habituels, à savoir des gardes du chateau ou des chasseurs, trappeurs, marchands ou pêcheurs de passage… Toutefois ils apprennent un événement intéressant qui a eu lieu pendant leur équipée dans le camp des brigands :
La veille au soir où Kalrim et Blondin ont été ramenés blessés et inconscients au chateau ,des Pêcheurs des marais se sont réfugiés à la chapelle du chateau, défigurés par un mystérieux mal des marais et mis sous quarantaine par le Vicaire.
Les aventuriers acceptent alors une mission du Bailli qui souhaite les envoyer dans le marais pour enquêter, tandis que le chateau a dépêché deux escouades en lisière de forêt vérifier la présence d’humanoides menaçants signalés par des trappeurs. Le mal des pêcheurs aurait été contracté au contact d’hommes lézards.
Mais un pêcheur que le groupe croise dans les marais n’est apparemment ni malade ni au courant de la présence d’hommes lézards dans les marais. Nos aventuriers ayant repéré un tertre central, ils s’en approchent et tombent nez à nez 3 fois de suite avec des hommes lézards. Les combats font rage et le Mage parvient à tuer deux hommes lézards de deux dagues de jet bien placées…Cela fait 6 hommes lézards éliminés au total. La partie s’est achevée sur la découverte de l’entrée d’une caverne à proximité des 4 derniers hommes lézards… La prochaine session sera consacrée à l’exploration de cette caverne…

1025391_10151932519679378_1468564351_o

Figurines de Lizardmen de chez Otherworld Miniatures

Breeeee Yaaaaaark !


« Bree Yark ! »

Voici une exclamation légendaire que tous les Donjonneurs du monde entier doivent connaître… Combien de MDs se sont amusés à faire flipper ou exaspérer leur groupe d’aventuriers de niveau 1 sous équipés avec 5 points de vie ?

Extraite du célèbrissime module B2 « Le Château Fort aux Confins du Pays », cette onomatopée n’est rien d’autre que « Alerte ! » en gobelin…

Je vous présente donc une tribu  de gobelins de chez Otherworld Miniatures que j’ai peint récemment. Il y a également deux trolls Citadel , un magicien Citadel,  Boromir et un guerrier Citadel Lord of the Rings des années 80/90. Je ne peins pas pour avoir  des figurines de qualité concours, je n’en ai ni le talent, ni le temps ni l’énergie mais je m’efforce de peindre mes figurines pour que l’effet d’ensemble soit bon sur une table de partie de Donj’, et de ce point de vue je pense atteindre l’objectif fixé. Des figurines grises, ou juste sous-couchées sont toujours un peu tristounes sur une table je trouve… Alors que là, avec des décors en plus, les couloirs du Donj’ prennent vie !

« Bree Yark ! »

« Là, 5 points d’expérience, moi vois, moi tue ! »

IMG_0239

IMG_0243IMG_0242IMG_0241IMG_0235IMG_0236

IMG_0244
IMG_0245
IMG_0246