Collectionnite et archéorolisme

L’évocation cet été des jeux que nous avions dans les années 80/90 a a éveillé ma fibre nostalgique oldschool et m’a conduit à chasser les bonnes affaires en bonne crise de collectionnite aigue… Je dédie au passage ce post à Stéphane de Decker et son archéorolisme 😉
Sont ainsi arrivés dans ma ludothèque les boites suivantes pendant l’été :

  • Traveller (GDW 1985)
  • Star Wars (Descartes 1988)  et Star Wars Kit d’Initiation (FFG 2014 )
  • Judge Dredd (GW 1985)
  • James Bond 007 (Descartes 1988)

Quel intérêt me direz-vous ? Aucun, sinon le plaisir de retrouver de vieux bouquins (tous en parfait état, voire comme neufs pour certains et obtenus à un prix très intéressant, généralement autour de 15-20 euros) et de se faire un mini-musée ludique. J’arrive d’ailleurs au bout de ma collection TSR AD&D 1ère édition (il ne me manque que quelques modules un peu difficiles à trouver à un prix correct). Certains ont sacrément mal vieilli niveau présentation et ne donnent pas envie d’être lus, c’est le moins qu’on puisse dire !

Petit aparté : StarWars FFG est un beau produit, mais je l’ai trouvé particulièrement rebutant à l’ouverture. Je dois devenir trop vieux et flemmard, mais les dés spéciaux me paraissent d’une complexité bien inutile (est-ce juste pour faire vendre des kits de dés ?).

Côté collection, si vous me lisez, je recherche encore quelques raretés (qu’on peut trouver sur ebay ou amazon , mais à des prix franchement abusés à mon sens) :

Gamme Indiana Jones RPG de chez West End Games :

  • Artifacts
  • Adventures
  • Indiana Jones and the Golden Vampires
  • Indiana Jones and the Temple of Doom
  • Indiana Jones and the Sky Pirates

Si vous avez certains de ces ouvrages, ils peuvent m’intéresser, y compris en version PDF.

Publicités

Post de rentrée…

Pfiooou… Pas un post depuis juin… Bon, que s’est-il passé depuis, à part les vacances ? Eh bien, j’ai au moins 4 ou 5 compte-rendus de parties en retard puisque nous avons terminé le scénario de Castel Bofolmons (affaire des lycanthropes puis découverte d’un complexe funéraire souterraine sous la ville). J’ai alors profité de l’intrigue lycanthropienne pour introduire un rebondissement et lier l’aventure à la nouvelle campagne : Curse of Strahd. Celle-ci est débutée et les aventuriers sont sur le point de terminer l’exploration de Death House, le chapitre d’introduction à la campagne. Sur les autres fronts, l’été ayant été calme  du fait de l’agenda estival de chacun, nous n’avons pas trop joué mais tout de même réussi à caler une aventure policière one-shot contemporaine se déroulant à Paris et ce vendredi un chapitre additionnel à la mega campagne Cthulhu « Le rejeton d’Azathoth » sur laquelle nous approchons de la fin du chapitre des iles d’Andaman. Selon notre MJ, il reste 2-3 sessions et nous en aurons fini (morts, fous ou les 2).

Sinon, comme à notre habitude, nous avons profité de la pause estivale pour discuter de nos projets et envies ludiques. Nous avons failli mettre en place une session « Tomb of Horror » que nous aurions jouée à 2 MD avec 2 tables en compétition façon tournoi, mais nous nous sommes finalement ravisés, estimant que l’aventure présentait finalement peu d’intérêt et avait mal vieilli. L’idée du tournoi opposant 2 tables nous a néanmoins paru bonne et est retenue en projet.

Certaines discussions nous ont amené à lister les jeux que nous avons eu et joué (ou pas) dans notre prime jeunesse (entre 1985 et 2000) et ceux que nous aimerions « revisiter ». Cela fait un total d’une quarantaine de jeux ou univers, dont la moitié ont été joués…

Joués : D&D, AD&D, AD&D Oriental, Avant Charlemagne, Battletech, Appel de Cthulhu, Cyberpunk, Hurlements, INS/MV, James Bond, JRTM, Judge Dredd, Maléfices, Mega, Paranoia, StarWars (WEG), Stormbringer, Toon, Warhammer (Battle et RPG).

Non joués : AD&D Al Qadim, Bitume, Deadlands, Delta Green, Empire Galactique, Hawkmoon, L5R, Légendes Celtiques, l’Ultime Epreuve (Lynaïs), Morrow Project, Skyrealms of Jorune, Car Wars, Star Frontiers, Traveller, Vampire, Werewolf, Légendes de la vallée des Rois, Chimères, Runequest, Simulacres.

Au final, les jeux qui reviennent aujourd’hui sur le tapis sont Hurlements, INS/MV, James Bond 007 et Star Wars.

Star Wars (édition WEG et/ou FFG) devrait être joué prochainement car c’est un univers unanimement apprécié, à suivre pour les autres jeux si les MJ Franck et Pierre relanceront quelque chose sur les jeux sus-nommés…

Castel Bofolmons – Compte Rendu de Partie 5

Session du 31 mars (avec Rey, Olivier, Thomas et  Franck) – dure, où le MD était malade avec une énooorme crève. Mais on joue quand même !

LES JEUX DE CASTEL BOFOLMONS

Après avoir démasqué dans la session précédente deux artisans qui ont souhaité régler leurs petits comptes en faisant passer l’assassinat d’un de leurs confrères pour un meurtre commis par un lycanthrope, les aventuriers peuvent enfin profiter de la foire annuelle et participer aux jeux d’adresse. Kurgan inquiète quelque peu, du fait d’une pilosité accrue depuis peu, qui le rend soupçonnable d’avoir été contaminé par le virus Lycanthrope. Dans l’immédiat le groupe décide de se mettre en quête des différents ingrédients nécessaires à la décoction médicinale supposée guérir de la lycanthropie en profitant de la présence de nombreuses échoppes sur la foire. L’herboriste Milo Osborn ne dispose pas des ingrédients nécessaires mais apporte quelques précisions sur le Wyrmwood qui est une sorte de champignon fossile que l’on trouve sur une créature des cavernes, le Myconide, aux propriétés anesthésiantes et hallucinogènes.

Les 4 aventuriers partent donc s’inscrire aux épreuves de la foire. A la guilde où se déroule l’inscription, ils assistent à un mini-esclandre de la part d’un gnome qui souhaite participer aux épreuves. Celles-ci étant normalement destinées aux natifs de Castel Bofolmons, le gnome parvient à obtenir une dérogation et le droit de participer pour ne pas gâcher la fête (l’épidémie de lycanthropie  ayant généré assez de tensions comme ça…). Puis ils croisent un groupe d’elfes de passage à Castel. La recherche des ingrédients manquants sur la foire ne donne rien, malgré l’aide de Milo Osborne.

Victor, de son côté, cherche une tenue d’apparat pour faire le beau à l’occasion des jeux. Au château, il ne trouve rien qui convienne dans ses affaires et décide d’aller piocher dans les caisses du chateau pour aller s’offrir une tenue. Une déconvenue de taille l’attend. Dans son insouciance passée, il ne s’est jamais préoccupé des finances du domaine. Il découvre avec stupeur des coffres quasi vides et surtout de nombreuses reconnaissances de dettes auprès de l’agent de change de Castel. Le château vit à crédit depuis un moment et le chatelain dissimule la situation à tous. ce qui expliquerait son air soucieux depuis de nombreux mois. Dépité, il part chez Harry Rougepourpoing le tailleur hobbit de Castel Bofolmons où il a confirmation de la situation. Ce dernier rechigne à lui fournir une tenue car le chateau a déjà des ardoises impayées auprès de lui…

Le groupe part ensuite passer les épreuves des jeux de la foire de Castel Bofolmons. Celles-ci sont au nombre de 6 et consistent à passer des épreuves basées sur les 6 caractéristiques de base. La première épreuve est la Force (épreuve de lutte et porter des tonneaux en haut d’une côte). Chacune des épreuves a été pensée pour s’approprier le système de règles de D&D5 en effectuant des jets de D20 contre un degré de difficulté ou le score d’un adversaire. Victor remporte haut la main cette épreuve.
La deuxième épreuve, la Dextérité, est mesurée sur un pas de tir à l’arc. Deux cibles sont placées à distance normale et longue (désavantage au jet). Là encore, Victor brille par son adresse et remporte l’épreuve.
La troisième épreuve, la Constitution, consiste à résister à la suffocation en allant récupérer des objets jetés dans le puits citerne. Deux incidents attirent l’attention des aventuriers. Parmi les spectateurs, les elfes aperçus plus tôt dans la journée semblent avoir une discussion animée en désignant les aventuriers, l’un particulièrement en colère, tandis que l’autre tente de le raisonner. Par ailleurs, juste avant le début de l’épreuve, le gnome semble être briefé par ses compagnons encapuchonnés, ce qui intrigue Kurgan. Tous sautent ensuite à l’eau dans le puits-citerne. Victor est de nouveau victorieux à cette épreuve, tandis que Kurgan, bien qu’infortuné, espionne le gnome et découvre que ce dernier ne cherche pas à remporter l’épreuve mais cherche quelque chose au fonds du puits. Kurgan a la chance de découvrir de quoi il s’agit : une poignée  dissimulée dans la maçonnerie, qui laisse deviner un passage secret au fonds de la citerne, dont nul n’a connaissance… Le groupe de gnomes est donc bien venu à Castel pour quelque chose d’étranger aux épreuves…
La quatrième épreuve, l’Intelligence, consiste à répondre à des énigmes.
La cinquième épreuve, la Sagesse, consiste à s’aventurer dans une caverne à flanc de colline où le sang froid des aventuriers est testé face à une (fausse) araignée géante en embuscade.
Enfin, la sixième et dernière épreuve, le Charisme, consiste à convaincre le geôlier de libérer les candidats enfermés dans une cellule. Victor parvient à le convaincre par la corruption, tandis que Cirdann et Kurgan décident tous deux de lui voler ses clés. Seul Cirdann réussit (20 naturel !) tandis que Kurgan se fait prendre (Fumble !).
Au final, au décompte des points, Victor remporte haut la main les épreuves et est sacré Champion de Castel Bofolmons, à la grande fierté de son père le Châtelain. Il remporte également la bourse de 100po.
à l’issue des jeux, ils aperçoivent le groupe d’elfes quitter la ville avec une cariole transportant le corps du malheureux Cürufinwë pour le rapatrier dans le royaume elef de Célène. A priori, il est possible que le groupe ne se soit pas fait des amis…
Décision collégiale est ensuite prise de surveiller le groupe de gnomes, mais ceci sera dans la suite des aventures…

 

Ravenloft…

Eh oui, le mot est lâché… Ravenloft. J’en ai déjà parlé dans ces colonnes depuis de nombreux mois, surtout à l’occasion de la construction du château de Ravenloft. Si ce projet n’est pas abandonné, bien que resté à l’état de « in progress », il est en cours de refonte, avec l’abandon de la construction du château en briques de plâtre moulé (Hirst Arts), bien trop contraignant. Le Château verra donc le jour en matériau plus communs, plus solides et légers.

Depuis 25 ans que nous rêvons de jouer Ravenloft dans notre groupe (nous avions fait 2-3 parties de mémoire à l’époque sans le jouer réellement), je m’attaque cette fois au gros morceau que représente la nouvelle édition 2016 parue sous le nom de Curse of Strahd pour D&D5. Cela représente une copieuse campagne du niveau 1 à 10 et constitue pour moi un sacré challenge au vu du mythe qu’elle représente pour tout le monde et je n’en doute pas, des attentes de mes joueurs…

J’ai quelques comptes-rendus de partie en retard (mon scénario setting de campagne de Castel Bofolmons étant terminé après 7 sessions de jeu), mais j’ai réussi à lier Curse of Strahd à ce dernier. Les personnages joués sont donc ceux qui ont commencé un peu à bourlinguer dans mon bourg fortifié. Ils sont désormais de niveau 1 à 3, ce qui représente un bon niveau pour arriver dans le monde de Ravenloft.

Un premier groupe de joueurs a donc rejoint Barovia à la faveur d’un brouillard épais et maléfique et commencé le scénario d’introduction… Je reviendrai dessus dans les prochains posts.

strahd

 

RPG Box

J’ai finalement reçu les éléments en laiton commandés sur Etsy qui m’ont permis de terminer ma RPG box. Celle-ci accueillera donc dés, figurine, carte de jeu et carnet contenant mes minis feuilles de personnage.

box1

rpgbox2

Week-end Rôlistique

Le pont de l’ascension a été rôlistique…

J’ai commencé par du crafting en réalisant avec succès ma mallette de jeu très très inspirée du post précédent. Pour quelques dizaines d’euros et un peu d’huile de coude, j’arrive à peu de choses près au même résultat que la mallette vendue 195 USD par les ricains sur Kickstarter… No comment. Il me reste quelques finitions à réaliser, mais j’attends les fermoirs et coins en laiton de l’étranger.

18699909_1917003035251594_1474023287602416844_n

18620237_1917003038584927_7822528166262458713_n

Vendredi soir, nous avons fini mon long scénario de Castel Bofolmons avec l’exploration d’une ancienne tombe Duergar au cours d’une session de près de 4 heures. Le groupe de personnages a ainsi bien progressé et acquis ses galons d’aventuriers, le groupe étant composé de personnages du niveau 1 à 3 désormais. J’ai malheureusement désormais pas moins de 3 compte-rendus de parties en retard à rédiger… Pour rattraper ce retard je pense que je vais devoir faire un peu plus succint sinon je n’y arriverai jamais…

Ci-dessous, l’auteur en plein DM-ing 😀

18698303_461313080873723_2468994698646529093_n

 

Samedi après-midi, j’ai été invité à la table JDR de mon collègue de bureau, Jean-Paul, et ai ainsi eu l’occasion de découvrir Runequest 2 et son univers Glorantha. Une bonne partie qui a duré jusque plus de minuit, bien oldschool, masterisée par Gianni (auteur du blog Timinits & Trolls) et jouée avec des grognards du JDR comme moi. Un peu perdu dans un univers dont je ne suis absolument pas familier et parachuté dans une campagne en cours où je jouais un Aldryami (une espèce d’elfe assez éloigné du standard Tolkienien ou Gygaxien qu’on connait tous), j’ai néanmoins eu le grand plaisir de découvrir le système Chaosium qui en a inspiré tant d’autres ensuite (Appel de Cthulhu, Stormbringer etc), et la magie Runequest.

Bref, un WE plaisir ludique intense de près de 13 heures de jeu !

IMG_20170527_184513

 

 

Coups de coeur accessoires de jeu

Voici des Kickstarters dédiés à notre loisir favori que j’ai absolument adoré.

Le premier concerne des sets de dés originaux qui sont parfait pour Donjons & Dragons et disponibles à un tarif que je trouve très correct. Je compte me commander les sets Fireball, Magic Missile, Potion.

acd6e8db872aea8dd23b9bd5f243131b_originalhttps://www.gamesworthplaying.com/?category=PolyHero

Le second, dont j’avais déjà l’idée et le projet héhé, est une version grand format de la mallette du joueur, permettant de ranger guide de jeu, dés, figurine(s) crayons et cartes. J’adore ! Le prix est élevé donc je passe, mais comme j’aime bien crafter, je pense me faire ma petite boite perso du même style…

890d75c0be24607ffa5856b0788b9013_original

https://www.kickstarter.com/projects/tabletopartisans/the-adventurers-kit

Dans le même genre, j’aime assez également ces livres-boite de plus petit format. Tiens on y voit d’ailleurs les mêmes dés que les miens, fabriqués par Adam Hackett …

https://shop.metallicdicegames.com/

spellbook-gaming-kits-wayward-series-spellbook-gaming-kit
https://www.d20collective.com/products/spellbook-gaming-kits