Système universel FACES

Je pense avoir déjà évoqué dans ces colonnes le système universel Savage Worlds qui a depuis quelques années ma préférence en termes de système de jeu. Bien foutu, simple, rapide, cinématographique et largement supporté par une communauté de fans très active et prompte à adapter de nombreux univers (pas moins de 3 conversions de Star Wars par exemple), quand j’en ai l’occasion en tant que MJ je choisis ce système de jeu. J’ai même repris une adaptation de D&D sous Savage Worlds. l’éditeur a publié une nouvelle édition intitulée SWADE (pour Savage Worlds ADventure Edition) que j’ai soutenu sur Kickstarter mais je dois avouer que je ne me suis pas encore penché sur les évolutions qu’ont connues les règles.

Récemment, un jeu indépendant a un peu fait parler de lui, à savoir SHERWOOD de James Tornade, qui est du Robin des Bois avec un système largement inspiré de Savage Worlds. Je n’ai pas le jeu mais cela a attiré mon attention. James Tornade, son auteur (français), a publié ensuite un système universel décliné de ce jeu, FACES. Lisant de très bonnes critiques de ce jeu, j’ai décidé de me procurer l’ouvrage en version print (pour soutenir la prod indé française) au lieu d’un simple PDF (20 Eur), chez Lulu.com. C’est du print on demand et je suis très agréablement surpris par la qualité d’impression en pleine couleur. C’est de la qualité édition professionnelle.

En ce qui concerne le contenu, je n’ai pas encore achevé la lecture mais la mise en page est claire et aérée et les règles sont systématiquement appuyées par des exemples concrets. Les règles sont clairement inspirées de Savage Worlds avec des modifications qui correspondent bien à certaines de mes attentes. Par exemple, il y a un Attribut SENS, modification que j’avais moi aussi effectué sur ma version perso de Savage Worlds dans Arcanes & Artefacts.

FACES correspond aux initiales des attributs : Force, Agilité, Caractère, Esprit, Sens, scorés selon le même principe que Savage W : D4 à D20 (au lieu de D12 max) en passant par les dés spéciaux D14, D16 et D18. à première vue, l’utilisation de dés spéciaux ne me plait pas des masses mais d’une part, des scores >D12 sont exceptionnels et rares et en outre on peut facilement contourner l’absence de ces dés avec un simple D20 (il suffit d’ignorer et relancer les scores qui ne sont pas couverts par le D prévu).

Compétences : Contrairement à SaWo, il n’y en a pas. En lieu et place, ce sont 6 Talents qui correspondent à des familles de compétences.

Résolution d’action : pour une action donnée, on tire donc le D d’Attribut (qui correspond au talent inné) et le D de Talent (qui correspond au talent Acquis) et on garde le meilleur dé, qu’on oppose à un niveau de difficulté variable, en moyenne 4 (comme dans SaWo).  Les dés sont explosifs mais on peut décider de ne pas faire de relance et garder son score, car en cas de 1, celui-ci annule l’explosif et on ne garde que le meilleur des deux dés. Il faut donc réfléchir au risque pris et cela peut ajouter un peu de tension. Un double 1 est un gros fumble. Un double sur les deux dés donne un +1 sur le Dé. Enfin, chaque tranche de 4 pts au-dessus du niveau de difficulté augmente le niveau de réussite. Innovation intéressante : les niveaux de succès augmentent le niveau de dé de dégats de l’arme : un couteau D4 peut donc monter jusqu’à D12 par exemple dans le cas de plusieurs seuils de réussite.
Atouts et Handicaps : on retrouve le système d’Avantages et Désavantages comme dans SaWo qui permet de personnaliser un peu mieux son personnage.

Enfin, pas  de niveaux de blessures mais le retour des PV. Ceux-ci sont gérés de façon intéressante. Le personnage a FORCE +6 PV. On détermine son seuil de blessure en PV/2. Tant que le personnage prend des dégats au dessus de ce seuil, ce ne sont que des égratignures, de la « mise en danger » qui seront récupérés très rapidement après le combat. Par contre, les PVs encaissés sous ce seuil de PV/2 deviennent de vraies blessures qui devront être soignées.
A ce niveau, en termes de jeu, on retrouve le concept cinématographique de SaWo où seuls les personnages et grands adversaires ont de la vraie résistance. Les personnages mineurs n’ont que leur niveau de Force en PV et les « figurants » destinés à mourir rapidement sous les coups des joueurs n’ont que FORCE/2 en PV. Ainsi les combats sont Fast, Fun et Furious.

Les Bennies ? on retrouve le concept des points de Destin qui permettent de sauver la mise en cas d’échec etc. Les règles reprennent un des concepts du système FATE où le personnage peut se provoquer des désagréments ou situations gênantes afin de récupérer des points en échange (négociés avec le MJ).

Les règles sont donc globalement très simples et rapides à assimiler. Elles tiennent en moins de 80 pages très aérées et le reste des 220 pages de l’ouvrage sont consacrées à des adaptations à cinq univers types (médfan,  pulp, post-apo, cyberpunk et space opera).

A ce stade de ma lecture je trouve le système et les concepts qui le régissent assez convaincants. Je ne sais pas encore si je resterai sur Savage Worlds ou si je passerai sur FACES pour mes projets JDR personnels mais cela me donne une bonne matière à réflexion et j’apprécie particulièrement le fait que ce soit un système simple à même de satisfaire des débutants comme des joueurs expérimentés.

Néanmoins, étant donné que je cherche à apporter un peu plus de réalisme et de « gritty » sur certains styles d’aventures que j’ai en tête (Castel Bofolmons) je ne suis pas certain que ce système très Pulp soit adapté. Mon travail récent de recherche sur un système de combat empruntant à des jeux plus simulationnistes comme Avant Charlemagne et Hârn présente quelques difficultés à être adaptées tant à SaWo qu’à Faces. Je dois continuer à voir comment cela pourrait être faisable…

 

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. sdedecker dit :

    Je n’ai jamais réussi à accrocher au système Savage Worlds et pourtant il a bien des avantages.

    1. Tu devrais jeter un oeil à FACES ça devrait te plaire. Un certain nombre de points communs avec S!X et sans abandonner ta création, sans doute de bonnes idées à piquer 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.