Squad Leader : Cartes et Pions

Petite semaine de congés mise à profit pour avancer sur mes projets. J’ai enfin réussi à avancer et finaliser ma carte de Dantzig – Westerplatte. Mon ami Guy m’a fait d’excellentes remarques auxquelles je n’avais pas pensé : à Squad Leader, on peut difficilement prendre une carte (ou une photo aérienne) et y appliquer simplement une grille d’hexagones. Il faut prendre en compte les effets de terrain que cela génère en termes de règles de jeu et ce n’est pas forcément simple. En réfléchissant à comment résoudre ce casse-tête, j’ai trouvé un début de solution en appliquant une rotation à la carte pour au moins faciliter certains aspects. Ensuite, j’ai dû corriger les tracés des routes et déplacer plusieurs habitations. Il est possible qu’il reste encore des modifications à effectuer mais l’essentiel est fait. Une fois la carte terminée, je pourrai revoir un peu le positionnement des unités historiques, mieux définir les contours du scénario en termes d’objectifs et choisir quelques règles spéciales. Cela fera ainsi le 2e scénario pour la campagne « Blitzkrieg Pologne Septembre 1939 » prévue avec Guy. Je prévois encore 1 ou 2 scénarios à créer (un inspiré d’un scénario ASL de Poland in Flames impliquant des voitures blindées, et un sur la bataille ayant confronté un train blindé contre des panzers).

Je vais finir tranquillement ma semaine de congés en réalisant la MAP 5 de Squad Leader, qui devrait être assez rapide à réaliser, ne présentant pas de grosse difficulté technique (juste du fossé et deux ponts à intégrer, qui seront des nouveautés terrain). Côté pions, je devrais logiquement enchaîner sur le matériel artillerie et blindés Français. Mais je suis assez pressé de m’attaquer aux pions japonais pour varier un peu.

J’ai en outre avancé sur la personnalisation des pions : les pions d’infanterie SS, Roumains et Français sont terminés. J’ai été piocher des portraits d’officiers sur internet, et même si je ne suis pas fidèle aux personnages historiques, cela va illustrer de façon toujours aussi sympa les pions. Pour les français, on retrouve De Gaulle (qui était à la tête d’une brigade de chars en 40, je le referai plutôt pour un officier de char du coup) et Mitterrand (je suis tombé sur une photo  de lui en soldat par hasard, j’ai trouvé ça marrant d’en faire un pion).


 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.