The Capture of Balta – Squad Leader – Tours 2&3

Le petit Squad Leader du jeudi soir ! Nous arrivons généralement à jouer 1 tour ou 1 tour et demi dans la soirée. Pour rappel, un tour Squad Leader est composé de deux demi-tours où chaque adversaire effectue ses actions. Donc nous sommes arrivés au début du Tour 3.

Hier soir, nous avons repris la progression du joueur Allemand (en bleu clair) qui progresse à travers champs et marécages en direction du village de Balta et ses routes au Sud qui sont son objectif. Il doit nettoyer deux routes de la présence russe afin de permettre à ses troupes de progresser.
Lors du premier tour de jeu, il ne s’est pas passé grand chose de notable : les allemands progressent doucement et les tirs défensifs russes s’avèrent totalement inefficaces. Les alliés germaniques roumains (en vert) eux s’avèrent plutôt efficaces et parviennent à neutraliser ma défense légère au Nord-Ouest.


C’est au second tour que quelques rebondissements viennent pimenter la partie. La chance aux dés se retourne et après des  scores russes désastreux (un équipage étant même passé berserk), ceux-ci retrouvent un peu de chance tandis que l’adversaire allemand subit des revers… Le russe rallie son officier principal, les tirs du canon ratent systématiquement, des corps à corps s’engagent, victorieux pour le russe, les lance-flammes allemands, inefficaces, sont éliminés. Un tank T26S tente une manoeuvre d’écrasement dans les champs, qui échoue, et continue pour aller au contact courageux et probablement suicidaire avec le StugIII. L’autre tank T26 enraye sa mitrailleuse de tourelle.

A la fin de cette partie, la progression allemande est contenue et contrariée. Un corps à corps (pion CC)est engagé depuis 1 tour complet dans les bois ce qui bloque la progression allemande. Les russes n’hésitent pas à pilonner au canon la position dans l’espoir d’anéantir l’unité allemande plus puissante, quitte à sacrifier le squad russe aux prises avec lui… Ainsi en a décidé le commissaire politique. La consigne est claire : il faut tenir et ne pas laisser les routes à l’allemand. Coûte que coûte. « La patrie reconnaissante »etc….

L’officier russe au Sud au second étage dans le grand batiment, ayant repris ses esprits, va pouvoir tenter de  demander un appui mortier par téléphone. Au Nord-Ouest les roumains et leur officier ont été déroutés, mais ils ont rempli leur devoir en ouvrant la voie aux renforts  allemands qui ne vont pas tarder à entrer sur carte… Il y a un courant d’air conséquent dans le dos russe et une route rapide non défendue, le tour 3 devrait voir un retournement de situation assez conséquent. Il va falloir attendre le tour 5 pour avoir des renforts russes avec deux tanks supplémentaires et du support d’artillerie. La prochaine session s’annonce donc assez difficile pour le russe avec un risque important de prise en tenaille.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.