Kickstarters et impression 3D

En 2019, j’ai pledgé 3 Kickstarters concernant des décors. Dans l’ensemble je suis devenu frileux et prudent sur les Kickstarters car la plupart du temps, ceux-ci prennent énormément de retard. J’en suis à 15 Kickstarters soutenus depuis environ 5 ans et globalement je suis satisfait par ces derniers. Je n’ai qu’un projet qui a été planté et qui m’a fait perdre 50 USD. Tous les autres ont été livrés, sauf un qui a environ 6 mois de retard et que j’attends pour le Printemps :les éléments de décors d’Architects of Destruction, en plastique ABS, qui sont du donjon modulable basé sur les éléments 3D de Printable Scenery, de technologie OpenLock (un système générique de connexion désormais adopté par tous les concepteurs de décors modulables).

Ayant acquis une imprimante 3D résine cet hiver, la Anycubic Photon, j’ai commencé à m’intéresser à certains Kickstarters concernant des décors et sauté le pas sur deux : Clorehaven  (uniquement la partie décors bâtiments) et Lord Cireneg’s CityLe premier proposait un nombre conséquent d’éléments modulables façon DwarvenForge en OpenLock à un tarif très attractif. Et l’avantage avec les fichiers 3D, c’est qu’ils sont dispos rapidement et sans port. A ce jour, la qualité des fichiers est indéniable et c’est un bon deal pour le bundle (dispos à l’unité chez Printable Scenery). MAIS… car il y a un mais, je ne suis finalement que modérément convaincu par l’intérêt de la solution modulable au final. Au vu du guide d’impression et de montage, faire un bâtiment s’avère assez complexe avec pas mal de pièces. Un peu comme Lego : quand vous avez monté un objet, vous n’avez plus trop envie de le démonter pour en faire autre chose… Enfin et surtout, l’imprimante résine n’est PAS DU TOUT adaptée à ce type d’impression. Cela bouffe trop de résine, l’impression est complexe et certaines pièces sont tout simplement trop grosses pour ce type de machine. C’est davantage adapté à l’impression filaire FDM.

Le second Kickstarter est mon coup de foudre : Lord Cirenneg’s City. Un Kickstarter bon marché, bien pensé, permettant de construire une ville assez modulable sans être trop complexe. Mais là encore, complètement inadapté à la technologie résine. Les possibilités pour la construction de rues ou de quartiers d’une cité médiévale sont prodigieuses. Cerise sur le gâteau, les intérieurs sont accessibles. Il y a même une place de marché. Etant donné que j’ai basé mes aventures D&D dans un bourg médiéval, ce kickstarter prend tout son sens…

Mon ami Pierre ayant investi dans une imprimante 3D FDM (la Lotmaxx) nous allons prochainement lancer quelques impressions test. Et je pense que je ne serai pas long dans la foulée à investir dans une nouvelle imprimante dédiée aux décors, La Photon restant dédiée aux figurines et petits accessoires nécessitant une excellente finesse d’impression.

Je verrais assez bien des plaques géomorphiques de 30x 30cm de bâtiments permettant de générer des rues de ville à la volée… Je suis curieux d’étudier ce genre de possibilités. A suivre…

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.