Hârn, la VF !

Et voici entre mes mains la version Française de Hârn, l’univers médiéval-(un peu)fantastique paru dans les années 80 et jamais traduit. Nous devons cette traduction à John Grümph et ses éditions Chibi, avec un format noir & blanc couverture couleur disponible en PDF à 10 Eur ou en version papier à 20 Eur en impression à la demande chez Lulu. On notera au passage que cette VF a été accueillie de façon assez tiède sur la page des fans de Hârn sur Facebook car il se trouve que Hârn est une marque déposée appartenant apparemment à deux entités distinctes, qui se partagent l’univers depuis la création du créateur, N. Robin Crossby. Columbia Games et Kelestia sont les deux éditeurs qui publient du contenu et Kelestia n’a pas apprécié ne pas être consulté pour l’autorisation de la publication. Le contenu étant exclusivement celui édité en VO par Columbia Games, et la propriété juridique de la marque n’ayant apparemment jamais été tranchée depuis 15 ou 20 ans, Chibi a pu finalement publier son ouvrage après un Week-end de flottement. Il y a décidément quelque chose de pourri au Royaume de Hârn… Heureusement, les risques semblent lever et le courageux petit éditeur Chibi devrait désormais avoir les coudées franches pour pouvoir publier le reste de la gamme, à savoir suppléments dédiés aux royaumes, scénarios et contenu sur la féodalité.

On notera que cet univers ne dispose pas de règles de jeu et peut librement être adapté à n’importe quel système de jeu. Le système d’origine, HârnMaster (qui se situe entre le système Chaosium et RoleMaster) est un peu vieillot, et ne sera pas traduit par Chibi. Libre à chacun donc de jouer avec son système favori.

Il s’agit donc ici de la traduction de HârnWorld, le volume de base qui présente le monde et ses cultures. Il s’agit d’un univers très inspiré de nos cultures Ages Sombres / Moyen Age et très Low Fantasy, ou la magie est rare voire quasi absente. Une magie divine est néanmoins assez présente, même si elle n’est pas développée dans ce manuel. On aura donc une approche de jeu plus proche d’un « Avant Charlemagne » que d’un Donjons & Dragons. C’est assez basique mais suffisant pour découvrir l’univers et une foultitude de suppléments attend désormais d’être traduits et publiés, mais c’est une belle entrée en matière. Il est à noter que la couverture et les illustrations intérieures sont de John Grümph et donnent à cette édition une saveur particulière. Le style est médiéval et correspond tout à fait à l’ambiance du jeu. Avec le N&B on perd néanmoins la saveur de quelques illustrations assez sympathiques comme les blasons des royaumes ou les enseignes de guilde mais on peut les retrouver sur internet.

Cette traduction me donne décidément très envie de jouer dans cet univers… Ce n’est pas pour tout de suite mais j’espère que ma nouvelle table me donnera un jour l’occasion de tester. En attendant, ce sera pour la collec’ !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.