Squad Leader, suite

La fin d’année étant marquée par une pause rôlistique, j’en profite pour passer d’un projet à un autre selon mes aspirations du moment. Un peu de conversion Hârn/Savage Worlds par ci, un peu de crafting Castle Ravenloft (la VF de la campagne Curse of Strahd sort cette semaine, que j’avais revendue en VO en prévision de sa sortie traduite, même s’il est peu probable désormais que je la termine ou rejoue un jour :/ ) et dernièrement une envie de Squad Leader, le vénérable wargame déjà évoqué dans mes derniers posts.

Cette envie de rejouer à Squad Leader est assez ridicule car ce jeu a 40 ans, supplanté depuis par sa version avancée (Advanced Squad Leader, « ASL ») qui est un véritable monstre du wargame avec une grosse douzaine d’extensions, pléthore de règles, et désormais rendu assez obsolète à son tour, façon « wargame à Papa », par l’existence de nombreux wargames avec figurines pour la période 2e GM : Bolt Action, Tanks, Flames of War, Chain of Command… plus « grand public », plus visuel et probablement plus simple aussi. Bref. C’est pas grave et ce n’est pas l’absence de joueur en face pour faire mon adversaire qui va me retenir 🙂 D’ailleurs, même si c’est moins fun, ça reste jouable en solo (à condition d’être un peu schizo ? lol). Après quelques lectures des premiers chapitres de règles indispensables pour jouer, la lecture de quelques vieux articles Casus Belli à vocation tutorielle et le visionnage d’une ou deux vidéos didactiques sur Youtube, je suis a priori prêt à tenter une partie d’initiation avec mon fils (rendre intéressant le jeu va être un gros challenge). Les cartes et pions étant de très petit format, je ne trouve pas le jeu très pratique et certains pions peu lisibles (surtout les blindés en réalité) ça risque d’être un frein, d’autant que mon fils n’a que peu d’intérêt ou culture historique. A son âge, on avait quelques films pour stimuler l’imaginaire (Le Jour le Plus Long, Quand les Aigles Attaquent, les Canons de Navaronne…), là mon fils part de zéro sans connaissance particulière ni intérêt pour la période… Pas gagné ! J’ai donc imprimé la carte du premier scénario en plus grand et de fil en aiguille, eu envie de supplanter les pions par de la figurine pour rendre le tout plus visuel et « sexy »… Et me voilà embarqué dans un nouveau projet ! Incorrigible, je suis. Ben oui, pourquoi ne pas adapter Squad Leader à un format figurines ? Après un peu de recherche internet j’ai pu m’apercevoir que certains joueurs ont déjà eu cette démarche, c’est donc possible. Je ne pensais pas cela adapté de prime abord car on peut avoir une grosse huitaine de pions empilés sur une case mais en y regardant de plus près, c’est un écueil qui peut être contourné. J’y reviendrai plus loin.

Alors comment procéder ?

D’abord le choix de l’échelle !

Pour commencer, j’ai pu constater que des figurines de tanks avaient été sorties pour ASL. A l’échelle 1/285 (qui correspond je crois à l’échelle N en modélisme ferroviaire ou 6mm pour le wargame figurines) mais c’était il y a des années et elles ne sont plus trop dispo. De mon point de vue, l’échelle est trop petite et si ça peut convenir pour du blindé, pour l’infanterie je n’y trouve aucun intérêt avec des figurines illisibles à l’échelle du squad. Cette échelle a plus de sens pour du wargame stratégique (Napoléonien par exemple).

16-ghq-285-squad-leader-micro-armour_1_542c8ce11fa429cd730d7c99f91db779.jpg

On oublie le 1/285 – 6mm donc.

Le 28mm est habituellement mon échelle préférée car cela fait de la belle figurine et l’offre est pléthorique. Mais dans ce cas, les blindés sont très gros et surtout, les cartes deviennent immenses. Car si le premier scénario se joue sur une demi-carte, certains scénarios ultérieurs en utilisent 2, 3 4 et même jusque 6. En 28mm, il faut une pièce entière, donc on oublie aussi (sans oublier le budget !).

A force de recherches, je finis alors par tomber sur LE graal du Squad Leader figuriniste : http://depotdelaguerre.com/FR/1000eme/1000eme.htm

La carte utilisée pour les premiers scénarios, réalisée par ce passionné en 3D est juste magnifique. Les autres aussi d’ailleurs. La réalisation de quelque chose de similaire ne me parait pas insurmontable et c’est ce qui a achevé de me convaincre de faire un projet équivalent. Du flocage, du polystyrène pour les bâtiments, du temps et de la passion et je devrais arriver à quelque chose de similaire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Carte 01 Squad Leader par Depotdelaguerre.com

squad leader paysage 2.jpg

En plus c’est un français. Ce joueur a réalisé le plus beau plateau de wargame que j’ai vu jusqu’ici : hexagones, reliefs, végétation, tout y est. Les plateaux sont adaptés pour de l’échelle 3 ou 6mm de taille 110 x 40 cm (soit grosso modo un agrandissement X2 des plateaux de jeu avec pion). L’échelle du jeu est alors un hex = 40m = 4cm. Je ne suis toutefois pas convaincu par les échelles choisies par le joueur : 6mm ou 3mm. trop petit à mon goût.

1000eme figs
Echelle 6mm à gauche et 3mm à droite

Un peu de recherche sur l’offre intermédiaire en figurines 2e GM achève de me convaincre d’opter pour une autre échelle, au choix : 1/72 (les petits soldats de mon enfance!), 10 ou 15mm. bien entendu, il faut garder à l’esprit deux choses :

  1. L’échelle choisie définit la taille des plateaux et cela peut vite devenir encombrant,
  2. Qui dit figurines, dit peinture : il faut donc que l’échelle ne soit pas trop pénible à peindre tout en ayant un rendu correct si je ne veux pas avoir des crottes de nez kakis en guise de squads,
  3. Il faut qu’un tank tienne sur un hexagone.

wwiiscales1

La taille de plateau que je retiens est donc a priori celle réalisée par le site Depotdelaguerre.com, à savoir un hex de 4cm. Attention il y a un piège : il s’agit de la taille de bord plat à bord plat. L’hexagone fait 4,6cm de pointe à pointe ! Les plateaux Squad Leader faisant 10 x 32 hex, le calcul 40 x 147cm est donc faux bien sûr et le damier doit prendre en compte les mesures réelle de l’hex :

dims

Pour cela, un site propose un calcul des côtés, permettant de vérifier la taille du plateau selon l’échelle choisie.

http://hexagoncalculator.apphb.com/

hexagon calc

Alors qu’est-ce que ça donne ?

Scale

Par défaut, je suis donc tenté d’opter pour le format choisi par Dépôtdelaguerre. Mais étant donné que mon échelle figurines sera supérieure au 6mm, le format sera-t-il bien adapté ? L’échelle du plateau selon la taille de l’hex se joue entre le 40 et 45mm (plat à plat), le 50mm devenant rapidement trop encombrant pour de grosses batailles.

Côté figurines, le 10mm me parait encore trop petit. Un coup d’oeil sur le site d’un fournisseur, Pendraken.co.uk me laisse à penser que cette échelle sera bof bof pour les figurines (mais néanmoins nickel pour les blindés, assez petits tout en restant détaillés). Le 1/72 est classique mais les chars vont être trop gros donc on oublie, exit les petits soldats (de toutes façons je n’en ai quasi plus). Les 6 premiers scénarios étant consacrés au front russe de 1942/1943, pour les figurines, j’ai donc profité du black friday et opté pour le 15mm, une boite d’infanterie russe et une boite d’infanterie allemande chez The Plastic Soldier Company.

Russians_packfront-300px_01En plastique dur, cela fait un bon rapport qualité prix avec une petite centaine de soldats par boite. Largement suffisant pour faire des dizaines de squads, des officiers et les mitrailleuses en soutien.

Pour les blindés, je n’ai rien pris pour l’instant, ceux-ci n’apparaissant que dans le 3e scénario. J’hésite encore entre échelle 10mm (un char fait environ 40mm de long) et 15mm (un char fait environ 50mm environ). Le mix des deux échelles d’infanterie et véhicules n’a pas réellement d’importance, il ne s’agit pas de réalisme ici contrairement à du 28mm. Le plus rassurant est de constater que quel que soit le véhicule, ceux-ci sont dispos en figurine et ce à un coût raisonnable. Donc plutôt 10mm a priori, chez Pendraken.

Conclusion et prochaines étapes :  
Si je pense opter pour la même taille de plateau que Dépôtdelaguerre, je réserve pour l’instant mon choix qui sera déterminé par le soclage des figurines. Le soclage va s’effectuer sur des socles ronds 20 ou 25mm et je dois avoir assez de place pour faire tenir 2-3 figurines et permettre le marquage de l’info unité. Un hexagone de 40mm permet de supporter 3 bases 20mm en triangle : 1 squad, 1 officier, 1 arme de soutien. Avant d’attaquer le décor, je définirai donc d’abord le soclage des squads. Les figurines reçues sont fines et détaillées me confortant dans le choix de cette échelle. Néanmoins, cela peut s’avérer serré sur une base 20mm, à voir si une base de 25mm ne sera pas préférable. je vais devoir faire des tests… Pour cela, une impression de la demi-carte du premier scénario en format hex 40 ou 45mm permettra de vérifier l’encombrement avant d’attaquer la vraie réalisation.

Concernant la question de l’empilement : un hexagone dans le jeu pouvant accueillir pas mal de pions (de mémoire 3 squads, 1 officier et jusqu’à 10 points de portage d’armes de soutien), on se retrouve vite avec 7-8 pions sur un hexagones. Ce problème sera contourné en déposant sur un hex un socle de chaque type d’unité. Je réaliserai donc des socles imprimés pour pouvoir empiler les unités supplémentaires ne pouvant tenir sur un hex. Ceux-ci seront remplacés pendant le jeu selon les déplacements et la place disponible sur le plateau.

Me reste donc à peindre une grosse quinzaine de squads de chaque côté et les socler ! Ce qui fera l’objet d’un prochain post. En attendant, j’espère arriver à caler ce WE ma partie d’initiation avec le fiston.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.