HârnWorld

Omagad. Omagad, Omagad !

A force de traîner sur les pages de vente en ligne (groupes Facebook), je continue d’enrichir ma culture rôlistique en découvrant nombre de jeux qui m’étaient jusqu’alors totalement inconnus. Lorsque ce sont des jeux « récents », publiés après 2000 pendant ma longue période d’abstinence rôlistique, cela n’a rien de surprenant. Mais découvrir un jeu et un univers qui date des années 80, ça me fait plaisir. Je suis donc passé à côté de Hârn (et ses deux rejetons, HârnMaster et HârnWorld) pendant 30 ans. Edité par Columbia Games, ce jeu a eu 3 éditions différentes mais sans avoir apparemment eu de grandes évolutions. HârnMaster est le système de jeu associé, car HârnWorld était un univers « générique ». La lecture des fiches du site le Grog, m’ont incité à creuser la question car cela me semblait bien alléchant.

Harnmaster3

Pour ce que j’en ai vu pour l’instant, HârnMaster ne présente pas beaucoup d’intérêt en ce qui me concerne car c’est un système ancien, dérivé du système Chaosium mais qui se veut beaucoup plus réaliste en termes de combat : table de localisation très précises, et blessures handicapantes et mortelles. Je n’ai rien contre, au contraire, mais notre groupe privilégie la jouabilité au réalisme et nous avons trouvé chaussure à nos pieds avec Savage Worlds donc je ne pense pas que s’encombrer d’un nouveau système, plus lourd, soit une bonne piste. Il y a néanmoins peut être des idées intéressantes à y piocher, je verrai ça de plus près.

harnworld

HârnWorld par contre, est l’univers développé par Columbia Games et là c’est une bonne claque… Cet univers ne conviendra sans aucun doute pas à tout le monde. Il est très basique, mais très réaliste. Nous avons ici une poignée de royaumes qui se partagent un continent et dont la société médiévale est basée sur un Féodalisme inspiré de l’Angleterre des 9e au 13e siècle. En termes de look, on pensera donc Francs, Normands  pour l’essentiel, Romains pour un Royaume (au moins dans la structure politique et sociale) et une nation Viking. Du côté non humain, rien de bien original avec deux royaumes elfes et nains, brouillés depuis des invasions extérieures lorsque les elfes décidèrent de se replier dans leur forêt en abandonnant toute résistance armée et en optant pour la non-ingérence. Les nains leur en tinrent rigueur. Les deux races sont très inspirées de celles du Seigneur des Anneaux, les elfes sont nommés Sindarin et transitant temporairement entre deux mondes dans leur quête de leur destination finale (les voiliers cygnes sont d’ailleurs présents). Côté humanoïdes, nous avons une race Orc avec des sous-races (goblins etc), qui ont une histoire un peu similaire à celle des Uruk-Hai de Saroumane.

Un dernier Royaume Théocrate au Sud-Est est peuplé de Magiciens. Enfin, une douzaine de tribus barbares nomades et peu évoluées (chasseurs cueilleurs) sont réparties un peu partout sur l’ile-continent.

Rien de bien original me direz-vous et vous avez bien raison. Mais ce qui fait tout l’intérêt de cet univers (en tout cas c’est ce qui me séduit), c’est que HârnWorld est remarquablement construit comme s’il était réel : tout est détaillé, jusqu’aux PNJs, taxes, crimes, légendes et contenus héraldiques. Chaque ville est dotée de son plan, la structure sociale féodale est remarquablement décrite et tout est classé dans des Encyclopedia Harnica ou le HarnDex, un glossaire riche de plus de 1200 entrées. Nous avons ainsi une trentaine de guildes décrites, des Seigneurs, comtés, chateaux,  villes, manoirs etc. L’Histoire du Monde tient sur quelques page et s’arrête en l’An 720, année à partir de laquelle c’est à vous d’écrire la suite… Cela  correspond assez bien à ce que je souhaitais avec mon bourg fortifié Castel Bofolmons.

330158

Etant donné que c’est un Univers Low Fantasy, le Bestiaire Fantastique est forcément moins développé qu’un D&D et la Magie est très rare. Mais c’est ce qui la rend légendaire (il y a des suppléments dédiés, les objets magiques étant considérés comme des reliques). Pas certain que cela botte mes joueurs, qui me connaissent déjà comme un MD peu généreux en loot d’objets magiques. Le Panthéon est limité à une dizaine de divinités dont deux principales (ça c’est plutôt pratique pour les joueurs). On ne raisonne pas ici réellement en termes de classes de personnages mais plutôt en métiers et classes sociales (ce qui est plutôt pratique pour un système comme Savage Worlds comme nous le pratiquons). Les personnages incarneront donc plutôt des paysans, citadins, marchands, artisans, clercs, chevaliers ou magiciens qui partent à l’aventure. Nous sommes donc plus proches de JRTM, Pendragon et Runequest que D&D et c’est plutôt pour me plaire. Cela fait un moment que je ne trouve pas mon compte dans D&D dont l’univers (Greyhawk ou Royaumes Oubliés) est trop bordélique et pas assez structuré.

partypic

Je me plonge donc actuellement dans la lecture de Hârnworld, acquis à un excellent prix sur RPGNow.com. Je ne saurais que trop recommander ce Bundle Starter Kit à 10 USD. A noter qu’on trouve également quelques free downloads qui viendront compléter celui-ci.
Je peux ainsi me faire une bonne idée de l’univers avant éventuellement de positionner mes parties Fantasy dans celui-ci… Il y a pas mal de lecture, car comme je l’ai dit, HârnWorld, c’est 40 ans de contenu encyclopédique, sous forme de fiches et suppléments.

https://www.rpgnow.com/product/234400/HarnWorld-Starter-Kit-BUNDLE

Si certains d’entre vous, lecteurs, avez une connaissance approfondie ou des retours d’expérience quant à cet univers, je serais curieux de vous lire.

 

 

Publicités

4 réflexions sur “HârnWorld

    • Etant donné que je suis en plein dedans c’est effectivement assez dense. Harnworld est le setting de base mais je constate que ce n’est pas suffisant pour jouer. Je me demande ce qu’ils vont faire car Chibi/Grumph j’ai un peu peur que ce soit un trop gros morceau pour eux…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s