10 jours, 10 JDR

Après avoir posté pendant 10 jours (étalés sur quelques semaines…) les 10 JDR ou settings qui ont marqué ma vie de rôliste, je me suis dit qu’il fallait ajouter un 11e jour afin de faire une ouverture sur le sujet.

Pour le 11e jour, j’ai choisi d’élargir à quelque chose de non commercial. Nous avons passé en revue une dizaine de jeux pré-2000, n’ayant pas joué entre 2000 et 2013, je suis passé à côté de noooombre de jeux qui ont été publiés depuis. Après toutes ces années le 11e jeu dont je vais parler ici dans ce post est tout simplement le mien. Rien d’énorme, mais j’ai toujours aimé bidouiller un peu les jeux car on ne trouve que rarement le système qui colle parfaitement à ses attentes.  J’ai fait une tentative de création de système perso il y a 1 ou 2 ans mais qui ne s’est pas avéré probant. Je me suis ensuite aperçu que j’avais désormais besoin d’un système basique, simple à jouer et à mémoriser tant pour moi en tant que MD que pour la plupart de  mes joueurs. Je me suis alors intéressé au D6 système, puis à FATE. Mais ces systèmes ne m’ont pas donné satisfaction (FATE étant trop narration partagée à mon goût et obscur à la lecture des règles quant à comment mener une partie). J’ai finalement jeté mon dévolu sur SAVAGE WORLDS qui est une parfaite synthèse  de ce que j’aime et recherche : polyvalence, portabilité, simplicité et pulpy. Ce système universel peut être adapté pour quasiment n’importe quel univers et cela me plaît. Je lui ai trouve un ou deux défauts mineurs aussi ai-je adapté quelques aspects de règles, l’essentiel étant la substitution d’un Attribut par un autre (un Attribut de Perception vient remplacer celui de Force, fusionné avec la Vigueur). Accompagné d’une liste personnalisée de compétences, j’ai ainsi pu bâtir et éditer ma propre version des règles de Savage Worlds.

Je continue désormais de travailler sur le setting, un univers contemporain situé dans les années 30, très inspiré des aventures d’Indiana Jones. J’y ajoute des inspirations diverses et variées issues d’autres jeux, films ou romans et ce jeu s’appelle ARCANES & ARTEFACTS.

Je concluerai cette série pour dire qu’avec la pratique de toutes ces années de JDR, la lecture et le jeu m’ont permis d’affiner mes goûts et mes attentes et ainsi me permettre aujourd’hui de tenter de construire un jeu personnel. Certains de mes amis sont dans une démarche similaire et nous prenons beaucoup de plaisir à construire nos aventures.

J’ajouterai que la possibilité d’auto-éditer son jeu avec l’aide de plateformes en ligne comme Lulu.com est une opportunité formidable pour imprimer des mini-séries de livres avec une impression de qualité professionnelle et ce à moindre coût !

Voici ci-dessous les tirages de ma version personnelle de SAVAGE WORLDS :

33848358_2094966647455231_3097002596754259968_n

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s