Castle Ravenloft… Suite.

Vous n’êtes pas sans ignorer que nous avons débuté la campagne de Curse of Strahd, basé sur le module mythique I6 Ravenloft, récemment réédité et enrichi par Wizards of the Coast. Il y a de cela 3 ans, je m’étais mis en tête de construire le château éponyme, à l’aide des moules HirstArts. Processus extrêmement laborieux bien qu’économique. Mais devoir procéder à des moulages puis collage puis peinture pendant des soirées a fini par avoir raison de ma foi en ce support créatif…
Cette année, j’ai commencé à étudier un autre procédé : la création du château en MDF, conçu sous Illustrator et découpé par laser. J’ai alors pensé détenir LA solution idéale. Mais après avoir conçu plusieurs fichiers je me suis rendu compte que le coût serait encore non négligeable (sans compter le temps passé sur Illustrator, même si j’ai réussi à concevoir des modèles déclinables afin d’en gagner). Donc solution mise de côté pour l’instant.

Puis, c’est la découverte anodine sur Facebook d’un groupe de crafters qui m’a convaincu de finalement opter pour un autre support. Un post, ou une publicité (comme quoi il y en a quelques unes utiles quand elles sont correctement ciblées), présentait des dalles de polystyrène expansé pré modelé à un tarif très abordable. J’avais déjà cherché ce type de support polystène (normalement utilisé pour l’isolation) mais les plaques trouvées dans les magasins de bricolage faisaient 2cm d’épaisseur (bien que bon marché) et celles vendues en magasin du type Rougier et Plé étaient elles trop chères (et encombrantes). Une petite société, FireDragon Games propose donc des plaques déjà « dessinées » avec des murs de briques ou dallages, d’1cm d’épaisseur et sous forme de carrés de 28 x 28cm. Elle propose en outre quelques accessoires pour enrichir la gamme et aider dans la construction médiévale (torches, portes etc).

J’ai donc passé commande d’une grosse vingtaine de dalles et quelques accessoires pour tester tout ça. Le test s’avère concluant : l’impression dans la profondeur du polystyrène est super, ça se découpe en quelques coups de cutter et c’est facile à assembler : un peu de colle à bois rapide et le tour est joué. En outre, le support est évidemment léger (bien que potentiellement un peu fragile) comparé aux moulages Hirst en plâtre ^^. Hirst a le mérite de proposer moult détails qui seront utiles pour certaines parties, décorations, mobilier ou finitions, mais pour le gros oeuvre je jette l’éponge.

Par conséquent, j’ai évidemment entrepris de refaire le château Ravenloft avec ce support. Alors oui, j’avais quasiment finalisé tout le rez-de-chaussée et je vais donc recommencer, yuk yuk ^^
La bonne nouvelle c’est que le nouveau support étant plutôt facile à travailler, c’est plutôt rapide à réaliser, en tout cas pour le gros oeuvre. Là où la simple entrée du château m’avait pris des semaines à réaliser en moulages, j’ai pu ici la faire en deux soirs… La mauvaise nouvelle c’est que le travail précédemment réalisé n’aura qu’une utilité limitée, tout n’étant pas recyclable (notamment parce que j’en profite pour changer l’échelle : les américains utilisent pour l’échelle 1 case = 1 pouce, moi j’ai opté pour 1 case = 3cm). Je trouve que l’échelle 1 case = 2.5cm ne correspond plus autant à la taille des figurines qui sont passées de 25 à 28 puis parfois 30/32mm. Tant pis. En attendant quelques photos des réalisations en cours, voici un aperçu des dalles à la réception et en cours de sous-couchage (terre d’ombre avant un brossage à sec de gris et de blanc ivoire)…

IMG_20170912_201955

IMG_20170912_201940

IMG_20170912_211719

 

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Castle Ravenloft… Suite.

  1. Belle découverte que ces dalles. Moi j’utilise de l’isolant pour parquet flottant. C’est peu épais et ça peu se coller sur une base en carton et se marquer avec un simple stylo bille. De plus, ce n’est vraiment pas cher.

  2. Oui j’avais remarqué ce support isolant pour parquet mais celui que j’avais vu avait des espèces de stries. Maintenant j’aimerais en trouver assez fin pour qu’il soit flexible, afin de pouvoir faire des tours rondes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s