Etat des lieux projets de crafting

Pour faire suite à mes posts précédents, je profite de ce début d’année pour faire un petit point d’avancement des gros projets de crafting en cours et mentionnés ici par le passé :

Cargo Pulp
Cette réalisation a été a peu près terminée. Elle aurait nécessité plus de finitions mais la campagne Pulp ayant été stoppée, je n’ai pas conservé de motivation à le terminer à un degré de finition voulu initialement. Cela reste un bon décor utilisable à toute scène se déroulant avec un cargo, que ce soit pour les campagnes Cthulhu ‘Le  Rejeton d’Azathoth » ou « Les Montagnes Hallucinées » si nous la jouons un jour…

Boat

Castle Ravenloft
Ce projet est toujours à l’arrêt. La réalisation de quasiment la totalité du rez de chaussée en pièces moulées en plâtre synthétique, littéralement brique par brique, m’a fait prendre conscience de l’ampleur du projet. Péché de présomption… C’est extrêmement consommateur de temps, entre le moulage, l’assemblage et la peinture, il faut des heures pour réaliser une pièce. Certes, le rendu est à la hauteur mais à quel prix… Et dans la mesure où j’aimerais masteriser Curse of Strahd, la campagne Ravenloft remise au goût du jour en D&D5, il ne s’agirait pas que ça traine  pendant 107 ans cette histoire…

rave

Donjon Modulaire
ce qui me permet de rebondir sur cet autre projet…  Mes tentatives de réalisation d’un donjon modulaire, d’abord en moulages plâtre de chez Hirst Arts, puis en résine à partir de sculptures personnelles ont été plus ou moins probantes mais constituent également un travail assez important, entre la sculpture, la fabrication de moules, les tirages, les ajustements… Là encore, consommateur de temps et coûteux à réaliser (le silicone, la résine s’avèrent être chers).
IMG_20141022_145805

à force de réflexion (eh oui), j’en suis arrivé à la conclusion suivante : il est possible de sacrifier un peu au réalisme en changeant de technique mais tout en conservant un rendu sympathique. Entre en scène… Le MDF ! Le MDF est ce bois reconstitué à base de sciure et de colle et qui est désormais pas mal utilisé pour de nombreux décors de jeux, d’une épaisseur de 2 à 3mm, découpés et gravés au laser. Rappelez-vous, j’avais présenté ici quelques achats : un bateau, un commissariat et un entrepôt. Economique, facile et rapide à monter et à peindre, c’est un bon compromis entre le moulage Hirst Arts et les superbes mais coûteux modèles de plusieurs marques (Tabletop, DwarvenForge etc).

house2J’ai donc peaufiné mon système en préparant les fichiers nécessaires et je viens de faire fabriquer une planche test. Si le résultat est concluant (et je pense qu’il le sera), Je compte produire du donjon modulaire en série et refaire le Castle Ravenloft en MDF…

J’ai déjà préparé un premier fichier pour Castle Ravenloft qui me donne une idée précise des pièces nécessaires pour le rez de chaussée, la réalisation devrait donc être assez  rapide. Les réalisations en plâtre déjà réalisées seront quant à elles réadaptées pour d’autres sujets… à l’exception de quelques pièces difficiles à réutiliser, la plupart constituent de bons éléments standards : des tours, des salles, des escaliers en colimaçon et un temple. Le reste sera sans doute réadapté pour en faire des bâtisses.

Publicités

3 réflexions sur “Etat des lieux projets de crafting

  1. Perso, pour les donjons modulaires j’ai opté pour le carton de calendrier et l’isolant que l’on met sous les planchers (du dépron ?) . C’est le meilleur rapport coût / temps passé que j’ai trouvé.

    • Hello Marc,
      Il y a effectivement de très nombreuses solutions si l’on veut conserver une certaine économie. Tout dépend de ses capacités et volontés de mettre les mains « dans le cambouis ». à mon sens, le plus économique en conservant un rendu agréable est d’imprimer en couleur des tiles/floorplans (on en trouve plein sur Pinterest par exemple ou roll20) et de les coller sur du carton assez rigide. J’ai par exemple trouvé tous les floorplans de Sinister of Saltmarsh, réalisés à l’aide d’un logiciel du type Dundjinni, imprimés et collés sur du carton plume noir. Coût de quelques euros pour un rendu top. Il ya des chaines Youtube et des groupes Facebook (DM Scotty Craft par exemple) qui font preuve d’une très grande créativité pour faire des décors avec tout ce qui leur tombe sous la main pour un coût quasi nul (mais souvent tout de même avec du temps passé, mais ce sont des bricoleurs passionnés).

  2. J’ai personnellement opté pour le donjon modulaire en carton de calendrier + déport. C’est le meilleur rapport coût / temps passé que j’ai trouvé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s