D&D5 en VF… ou presque.

Alors donc que se passe-t-il en ce début d’année pour l’ancêtre lifté ?
Eh bien comme espéré par beaucoup de monde, l’éditeur vient de lâcher le PDF de D&D en OGL (Open Game License).

De quoi s’agit-il ? Et bien il s’agit de D&D5 en PDF, entièrement gratuit et librement utilisable commercialement pour développer de nouveaux contenus. Oui, les règles deviennent gratuites ! C’est Noël de nouveau ! Cela va permettre à nombre de créateurs et éditeurs de publier du contenu pour D&D5.
Mais il y a Behemoth sous gravillon direz-vous… Rien n’est jamais gratuit en ce bas-monde n’est ce pas ?

Et bien presque, à la condition de se limiter au contenu autorisé. En effet, le contenu de l’OGL est une version allégée de D&D5, un peu comme l’est le Basic Rules (un PDF déjà fourni gratuitement par l’éditeur).

Vous êtes perdus ? Je vous explique. Il va y avoir 3 versions de D&D5 qui vont coexister :

Basic Rules S&D5 : la version la plus light possible, qui est en quelque sorte une version d’initiation pour les nouveaux joueurs (le nombre de races et de classes y est par exemple réduit au minimum). Gratuite en PDF sur le site de Wizards of the Coast.

D&D5 : le tryptique des règles complètes (Player’s Handbook, Dungeon Master’s Guide et Monster Manual). 3 ouvrages format livre.

D&D5 OGL : la version Open Game License, disponible en PDF gratuit et librement réutilisable par tout un chacun.

Cette dernière version se situe entre le Basic Rules et D&D5 car c’est un Basic Rules considérablement enrichi et un D&D5 allégé… Les archétypes de classes sont réduits à un seul, certains monstres sont absents et les mentions à certains univers officiels (comme Forgotten Realms) restent la propriété exclusive de l’éditeur. C’est ça le Behemoth sous gravillon, il manque des trucs…

Il reste une 4ème option, la Dungeon Masters Guild, qui permet selon certaines conditions restrictives de publier du contenu OGL officiel en utilisant cette fois du contenu officiel.

C’est donc une excellente nouvelle puisque cela va permettre la publication d’énormément de contenu pour D&D par des éditeurs tiers, en toute légalité, sans devoir attendre les publications de Wizards of the Coast.

Et en FRANCE alors ? Il se passe quoi ?

C’et là que le bât commence à blesser un peu…

Quel est l’état des lieux concernant D&D5 en France (ou en francophonie pour être plus large…) ? Et bien point de VF officielle. Apparemment l’éditeur américain a refusé de céder la moindre licence pour une traduction officielle commercialisée par un éditeur francophone. Du coup le joueur français a dû depuis la sortie de D&D5 se procurer les livres en anglais. Et comme vous le savez sûrement, les français sont souvent des burnes en langues étrangères (encore que les rôlistes étant des gens beaux, intelligents  et très cultivés, ils sont au-dessus du panier car ils maitrisent généralement assez bien la langue de Shakespeare). Donc du coup, ça fait pas mal de monde qui appelle à coup de Wish une traduction officielle des règles.

Sauf qu’en bon village gaulois, la communauté rôlistique a relevé ses manches et a effectué un travail de titan (sur le site aidedd.org) en effectuant elle-même la traduction, pagination en PDF et mise à disposition gratuite sur internet de la VF des Basic Rules. C’est logiquement tout ce qui pouvait être traduit en toute légalité, traduire les livres complets étant commercialement illégal.
Ainsi les non-anglophiles avertis ont pu se procurer une excellente traduction, certes non officielle, des Règles de Base pour jouer. Ce qui est déjà énauuuuuurme.

Mais l’annonce de la mise à disposition de l’OGL, aussi appelé SRD (System Reference Document) vient bouleverser un peu la donne… Deux éditeurs français bien connus pour leur contenu publié de qualité (Black Book Editions/Casus Belli et Agathe) viennent d’annoncer le lancement de leurs crowdfundings pour financer la réalisation chacun de leur édition de D&D OGL en français (Héros & Dragons pour l’un, Dragons pour l’autre).

L’accueil est pour le moins mitigé dans la communauté rôlistique francophone…

En effet, deux éditeurs qui publient un contenu a priori identique (bien entendu chacun va intégrer un contenu différenciant, tel qu’une campagne) sème déjà le trouble parmi les acheteurs potentiels (quel éditeur choisir ? Les traductions de chacun ne risquent-elles pas de semer le trouble si des terminologies différentes sont employées ?). Heureusement, il semblerait que les éditeurs vont travailler en bonne intelligence…

Surtout, l’OGL n’est PAS la version complète de D&D5 que chacun aurait légitimement souhaité voir éditer en France ! En somme c’est une version bâtarde (comme l’épée). Le Canada Dry du Donjon. La Tourtel du Dragon. Le goût, la couleur mais sans l’ivresse ^^
Car au final, il manquera tout  de même du contenu… Que ceux qui ont connu la VO voudront forcément retrouver ou conserver… Au final on reviendra un peu à ce que l’on a connu en France dans les années 80/90 avec un contenu traduit et un contenu qui ne l’est pas (souvenez-vous de l’Arcana, du Monster Manual 2, du Fiend Folio…).

Bon, pour ne pas être négatif, c’est à mon sens une bonne nouvelle, du moins pour les tout nouveaux joueurs non anglophiles qui choisiront l’une ou l’autre édition (mais passeront à côté d’un certain nombre de choses, ce qui les obligera par la suite à compléter en récupérant des photocopies ou traductions à droite à gauche de D&D5 VO officielle).

Pour les autres (les anglophiles) et bien il n’y a pas à hésiter : c’est la VO complète (les 3 livres) qui reste LA référence.

Et surtout, cela va permettre à nombre de passionnés d’autoéditer du contenu pour D&D5 (à condition de ne pas marcher sur les platebandes officielles de WoTC).

En conclusion, l il est regrettable que WOTC n’ait pas voulu céder une licence de traduction de la version complète (d’autant que le risque financier pour un éditeur est aujourd’hui considérablement restreint avec le Crowdfunding qui préfinance la fabrication et pré-vend les ouvrages des mois à l’avance) au profit d’une espèce d’épée batarde : pas tout à fait D&D5 complet et pas tout à fait les Basic Rules (qu’on trouve déjà traduites gratuitement sur aidedd.org, rappelons-le). Nous devrions assister dans les prochains mois à la publication de nouveaux contenus pour D&D5 tant en VO qu’en VF et cela ne peut que contribuer à dynamiser le jeu.

Publicités

11 réflexions sur “D&D5 en VF… ou presque.

  1. je trouve que tu dénigre beaucoup l’épée bâtarde… Par contre c’est vrai ce que tu dis… WOTC ce sont de vrais gougnafiers… Ils sont relativement contre-productifs,et, ce a plusieurs niveaux… Quand aux mult-trads : Bonjour ! Mais bref… J’ai une question, toi qui est bien renseigné, avec l’OGL en question, il est possible du coup de sortir ses propres classes, archétypes, sortilèges, objets… ? En tous les cas une fois de plus merci pour l’article !

    • Je ne prétendrai pas avoir une connaissance approfondie de l’OGL et de ses règles, à dire vrai je l’ai survolé. Mais ma compréhension est que tu peux effectivement sortir tes propres contenus compatibles avec D&D5, que ce soit classes, archétypes, sortilèges, objets magiques, monstres etc et le publier et commercialiser, tant que tu n’emploies pas des références aux contenus exclusifs de WotC (référence à Forgotten Realms par exemple). à vérifier mais c’est la compréhension que j’en ai (et c’est là tout l’intérêt de l’OGL justement : créer du nouveau contenu librement).

      • Quelque part ce n’est pas si mal… Au final, de mon point de vue, DD5 est le meilleur consensus entre Old & New School. Même si a l’usage il y a des aberrations en termes d’équilibre de jeu, Après, si tu peux modeler de façon a ce que ça puisse correspondre a ta propre campagne… Ou, en tous les cas a ta vision du jeu… C’est classe.
        Ne pas pouvoir faire de références a Forgotten par contre, c’est presque génial (je n’ai jamais apprécié cet espèce de fourre tout). Mais si j’ai bien compris tu peu te réapproprier des trucs genre Karameikos ou GreyHawk ? Peut être que au final c’est sous la pression des grognard que WOTC a décidé de libérer la version OGL…
        Le gros point négatif a ce stade, c’est de n’avoir laissé qu’un archétype par classe. On a l’impression que WOTC joue dans une cour de maternelle (j’ai pas dis bac à sable passke ça prête a confusion).
        Et sinon, encore un petit détail que tu pourrais peut être élucider, les traductions seront elles mêmes OGL ? ou si tu veux pondre quelque chose, tu est sensé tout te fardé ?

      • Je n’ai pas rejoué à D&D5 depuis une bonne année (on est très Cthulhu en ce moment) donc je n’ai pas eu l’occasion de voir d’aberrations. On verra à l’usage quand on rejouera. Par contre concernant l’OGL, non je ne pense pas que tu puisse te réapproprier Karameikos ou Greyhawk qui restent des marques appartenant à WoTC. Les univers historiques, même si WotC ne publie plus rien (dans l’immédiat) restent chasse gardée je pense, sauf avis contraire de la marque. Ils ouvrent l’OGL pour que les joueurs créent du contenu nouveau, pas pour qu’ils raniment les anciens univers. Ils octroieront peut-être des licences (surement exclusives) à de tiers éditeurs mais pas eu connaissance pour l’instant.
        Concernant les traductions FR il me semble avoir lu que l’un des deux éditeurs français (voire les 2) seraient elles-mêmes OGL mais à confirmer auprès d’eux (ou sur leur page ulule)… Retraduire tout pour chaque projet OGL n’aurait effectivement pas bcp d’intérêt.

      • Merci pour toutes ces précisions. Pour ma part je maîtrise surtout a SaWo en ce moment, mais je fais une partie de DD5 en tant que joueur. Et, il y a quelque déséquilibres stupides, a commencer par les listes de sorts de magicien qui ne sont pas équivalentes entre les différentes écoles (genre il y a très peux de sorts de nécromancie, a vérifier, mais peut être même pas un par niveau) ce qui est bien décevant. Sinon, il y a des archétypes qui peuvent s’avérer ultra costaux comme le druide du Cercle de la Lune et ses pouvoirs de transformations et de récupération de PdV… Au final je pense que malgré ce qui avait été annoncé, et le soit disant travail de fond opéré par la communauté, la finition de DD5 est largement bâclée. (Je veux dire, pour un jeu qui a minima coute 150 euros pour les règles complètes…).
        A part ça, je vais fouiller pour savoir ce qu’il en est de GreyHawk et de Karameikos, je vais poser la question sur DDD déjà et je laisserais un petit mot quand j’aurais l’info.

      • Oui de mémoire effectivement en Nécromancie c’est pas hyper riche (un de mes joueurs veut spécialiser son magot dans cette école). Certains archétypes peuvent s’avérer costauds mais ça ne me gêne pas plus que ça. Dans ce cas, il suffit d’adapter un peu l’adversité 😉 Pour Greyhawk /Karameikos, tu auras aussi surement des infos sur aidedd.org, plus orienté d&D5 que DDD qui reste plus vieilles éditions.

  2. Bien… Au final, il y a effectivement un fil sur AideDD qui parle relativement clairement de ce qu’il y a moyen de faire avec d’éventuelles traductions et /ou créations ( http://forum.aidedd.org/viewtopic.php?f=12&t=1464 ). Pour l’instant seul Faerun (Forgotten Realms) semble utilisable si on fait partit de la Dungeon Master Guild… Ceci dit, les publications dans ce cadre peuvent être en n’importe quelle langue. Pour ce qui est des autres univers appartenant a WOTC ils devraient petit a petit être autorisés (toujours dans la guilde) mais pour l’instant… Tintin.

      • Excuse moi, il me semblais t’avoir répondu.
        Non, pas spécialement… Sauf si une folie soudaine me gagne, ce qui n’est pas a exclure. J’ai bien un projet de monde sous le coude, mais une procrastination intense me retiens de passer a l’acte.

  3. Je me demande si derrière tout cela il n’y a pas la volonté de WotC de se garder les traductions officielles des livrets et de sonder le marché avant en laissant les éditeurs locaux sortir leurs succédanés de façon à ne prendre aucun risque sur des marchés nationaux qu’ils ne connaissent pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s