Table de jeu : instructions de fabrication

Etant donné que ma table de jeu a plu et que l’on me demande comment j’ai procédé je suis au regret de vous informer que j’ai travaillé sans véritable plan préalable (même si j’ai pas mal réfléchi au sujet en amont) 🙂 Néanmoins, je peux fournir pas mal d’éléments de réponse. La fabrication de cette table n’a pas de difficulté majeure, à condition de disposer d’un bon équipement : sans cette table scie circulaire d’atelier , je n’aurais pas pu réaliser cette table car certaines parties nécessitent une découpe de grande précision (habillage en chêne). Outils utilisés :

  • Table scie circulaire d’atelier (Dexter 1200W, coût environ 120 Eur)
  • Ponceuse (circulaire ou à bande)
  • Perceuse-Visseuse électrique (14,4V avec 2 batteries rechargeables)
  • Boites Vis Spax T20 de longeurs variable : 30 à 50mm (recommandées car bien meilleures que les cruciformes)
  • Scie circulaire manuelle (optionnelle)
  • Dremmel (pour certaines finitions mais pas indispensable)
  • Marteau et ciseau à bois (optionnel)

Etape 1 : Panneau de support : 80 x 180 cm, MDF 15 mm d’épaisseur (environ 25 eur) Sur ce panneau ont été disposés et centrés : 3 tiroirs de chaque côté dans le sens de la longueur et 1 tiroir de chaque côté dans le sens de la largeur. Les tiroirs utilisés sont ceux-ci (8 tiroirs utilisés sur les 9, les blocs et le 9e tiroir ont été réutilisés pour du rangement) : 3 blocs à 13eur pièce Difficulté : Visser les coulisses à bonne hauteur pour éviter que la base des tiroirs ne frotte trop et coince…

Assemblage test des tiroirs sur plateau

Assemblage test des tiroirs sur plateau

Etape 2 : Les tiroirs doivent être fixés sur une structure de support en pin, fabriquée comme suit : tasseaux de 8cm de haut sur lesquels sont vissés les coulisses. Les tasseaux ont été réalisés en découpant sur mesure de la planche de pin simple de 18mm d’épaisseur (compter environ 15 Eur). Les tasseaux tenant les tiroirs font 80cm tandis que les autres tasseaux (en jaune) font 33cm. Les coulisses à tiroir sont celles-ci (8 paires donc) : environ 4,50 eur la paire 11146223_1584059178545983_2385270548511468883_n Etape 3 : La structure en pin est complétée sur les angles du plateau, en L, autour des tiroirs. Toute la structure en pin est maintenue sur le plateau principal à l’aide de vis (par en dessous). Les L sont vissés contre des plots de pin 5 x 5 x 8cm positionnés dans les angles. Deux vis les tiennent en place, par en dessous.

Début des travaux : fixation des tiroirs et coulisses

Début des travaux : fixation des tiroirs et coulisses

Etape 4 : Pose du second panneau de MDF, 80 x 180 cm, épaisseur 10mm (environ 20 Eur), par dessus la structure et les tiroirs. Une seule vis à chaque angle le maintient en position, vissée dans le plot d’angle.  Etape 5 : Habillage des tiroirs : Une boite de lattes de parquet flottant en chêne clair de 10cm de large (par insertion, non par clipsage) et découpées à la taille des tiroirs (quasiment au millimètre). Note : pour avoir une belle finition, j’ai découpé en 3 les 2 lattes les plus longues de la boite pour l’habillage des 6 tiroirs. Un réglage précis m’a permis de découper et supprimer la partie insert qui dépasse de la latte de parquet. La partie creuse (défonce) de la latte est tournée vers le sol. Pour une meilleure finition, la bordure de la latte est poncée. Note : A ce stade, j’ai conservé la partie insert supérieur qui dépasse des lattes recouvrant les autres parties que les tiroirs en vue d’une partie supérieure à la table de jeu, optionnelle. Si vous vous arrêtez là, il conviendrait de découper les inserts supérieurs également pour avoir une finition propre. Les lattes de parquet qui permettent d’habiller les angles sont découpées en biseau à 45°. Malheureusement, je n’ai pas réussi à avoir un assemblage propre et net des angles… Ceux-ci seront donc masqués par une cornière dorée (vissée ou collée) qui a par ailleurs le mérite de finir l’habillage de façon un peu plus luxueuse. angles Référence du parquet :Parquet massif Aero Slim, largeur S, chêne doux huilé 10 mm d’épaisseur (environ 30 Eur) Difficulté 1 : Découpe très précise des lattes de parquet pour être à la bonne taille. Difficulté 2 : Découpe très précise des lattes de parquet pour supprimer la partie d’insert qui dépasse, puis poncer pour avoir une finition nickel. Difficulté 3 : Découpe en biseau des tranches à 45° pour assembler les angles de la table. à la fin de ces 5 étapes, la table est fonctionnelle mais les bords n’ont pas des finitions parfaites du fait de l’attente d’une partie complémentaire supérieure.  Etape 6 : Pour réaliser l’étape suivante, je procède à la découpe de 4 nouvelles planches en pin de 18mm d’épaisseur : deux de 80 x 10 cm 18mm) et deux de 176 x 10 cm qui vont permettre de réaliser un nouveau cadre qui vient sur la table déjà réalisée. Ce cadre va servir à servir d’appui pour le nouvel habillage de chêne. Ce cadre est fixé par le dessous du plateau supérieur à l’aide de vis Spax T20, espacées régulièrement tous les 20 cm environ. Les planches sont solidarisées par les angles  avec une simple vis. cadre Etape 7 : Habillage en chêne du cadre. Une botte de parquet supplémentaire est de nouveau nécessaire. Les deux lattes les plus longues de la botte seront utilisées pour les côtés courts de la table. Pour les côtés longs, 3 lattes moyennes de chaque côté permettent à quelques millimètres près de couvrir toute la longueur. Les angles ne tombent pas juste, mais seront masqués par la cornière d’angle d’habillage, ce qui évite une découpe à 45° sur la tranche (d’autant que la longueur des lattes cette fois est trop juste). Les lattes de parquet ont cette fois été collées directement sur le cadre en bois, maintenues en place par des serre-joints (4 pinces à 2 euros ont suffi et un tube de colle liquide à bois à prise rapide 2mn). Edit : j’ai par la suite retiré les languettes des lattes de parquet qui dépassaient à l’aide d’un marteau et ciseau à bois. fixation pinces Etape 8 : Réalisation du plateau final de jeu. Pour cela, 3 lattes sont utilisées de chaque côté dont 2 seront coupées à angle de 45° pour assembler le tout. 2 lattes standard sont également utilisées pour chaque côté de la largeur de la table et également coupés à 45°. Ainsi on forme un cadre assemblé qui permettra d’avoir une finition nickel et un plateau supérieur de 90 x 190 cm. Des tasseaux sont collés sous les lattes de manière à enserrer le cadre autour de la structure habillée en chêne sans coller ni clouer ou visser. On laisse les tranches d’assemblage orientées vers l’intérieur de la table car elles vont permettre de servir de point d’appui pour les 3 plateaux centraux amovibles. Ceux-ci font 3mm d’épaisseur pour coincider avec les lattes de parquet. Difficulté : Découpe en biseau des lattes à 45° pour assembler les angles de la table. Etape 9 : La table est posée sur 2 fois 2 caissons à 3 tiroirs en pin. Il est possible de peaufiner l’habillage pour renforcer la tenue des caissons ou pour un aspect visuel plus sympa mais cela reste optionnel. Ces caissons ont le mérite de positionner la table à bonne hauteur d’assise pour les joueurs et de proposer en outre des rangements supplémentaires sous la table ! caissons  Etape 10 : Fixation des poignées des tiroirs puis découpe (20cm) J’ai utilisé de jolies poignées en métal en forme de feuilles de chêne, sur commande chez Leroy Merlin (40 Eur les 8). poignées Etape 11 : Utilisation du reliquat de planches pour faire un cadre. J’ai tenté de faire des découpes à 45° pour un assemblage propre, malheureusement, malgré une table de découpe, je n’ai jamais réussi à avoir un angle d’assemblage parfait. Je suis donc revenu à une découpe droite. La réalisation du plateau final est encore en cours…. Il me restera enfin à faire le vissage des angles en laiton doré. Je mettrai à jour ce post en fonction des avancées du projet jusqu’à sa finalisation.

table2

FICHIER PDF DE REALISATION : projet table RPG table   Voilà, j’espère que vous aurez apprécié ce tutoriel !

Publicités

6 réflexions sur “Table de jeu : instructions de fabrication

  1. Salut, bien content que tu ai publié les détails de ta réalisation mais je ne trouve pas les plans sous illustrators (d’un autre coté je ne l’ai pas donc si tu as un pdf je suis preneur)

    • Normal je les ai pas encore mis (ils sont assez succints, t’attends pas non plus à un plan Ikea). Je les mettrai dans la soirée je pense (en PDF car effectivement peu de monde pourra les lire sinon).

  2. Bonjour,

    quel chouette projet ! C’est très beau ce que vous avez construit vous-meme. Merci d’avoir utilisé des SPAX.

    Restez en contact avec nous sur notre page Facebook (facebook.com/SPAX.France). Si vous souhaitez, on peut aussi y publier un de vos projets.

    Cordialement,
    votre team SPAX France

    • Ah ben ça alors ^^ Efficace la team marketing chez Spax. Je dois dire que je préfère utiliser des Spax T20 quand je bricole désormais… Plus chères, mais bien meilleure accroche que les classiques cruciformes…

  3. Pingback: Premier blog premier article : présentation | Lowang_JDR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s