Fiche de lecture : Le Paladin (D&D5)

On continue notre série découverte des classes de D&D5. Je sais que celui-ci est attendu par quelques lecteurs (que je salue au passage). Voici donc le Paladin, ou Palouf pour les intimes 😀

Petit rappel pour les nouveaux lecteurs : ces fiches de lecture n’ont rien d’exhaustif, il s’agit de présenter assez succintement les caractéristiques de chacune des classes de la nouvelle édition de Donjons et Dragons, pour un personnage qui monterait jusqu’au 3e niveau (c’est à dire quelques séances de jeu). Il ne s’agit donc pas d’une étude en profondeur de la classe ou de comparaisons, de recherche d’optimisations etc. Ce n’est pas le but de ce blog et pas du tout ma façon de jouer, ni celle de mes joueurs.

Le Paladin, donc, ce mélange subtil de guerrier et de clerc… Ce chevalier des dieux se dote d’un D10 pour ses points de vie pour porter la bonne parole divine à coups de masse 😉 On favorisera la Force et le Charisme pour le Paladin.

Sens Divin (Divine Sense) : En utilisant une action, le Paladin peut connaître l’emplacement et identifier le type et le nombre de tout Celestial, Fiend ou Undead dans un rayon de 60Ft autour de lui. Il peut égakement détecter la présence d’un lieu ou d’un objet qui aurait sacré ou profané. Cette compétence peut être utilisée « 1+bonus charisme » fois. Cette capacité est récupérée par le repos long.

Imposition des mains (Lay on Hands) : Le Paladin a la capacité de soigner les blessures par imposition des mains, à hauteur de son niveau X 5 points de vie. Cette capacité est récupérée après chaque phase de repos long.
Le Paladin peut également dépenser 5 de ces points de vie pour guérir d’une maladie ou neutraliser un poison. Plusieurs maladies ou poisons peuvent ainsi être neutralisés avec une seule utilisation en utilisant 5 points par affliction.

Style de Combat : Tout comme le guerrier, au 2e niveau, le Paladin améliore sa technique de combat.

  • Défense (+1 en CA),
  • Dueling (+2 aux dégats avec une arme de mêlée)
  • Great Weapon Fighting (rejouer les 1 ou 2 sur le jet de dégats avec arme à 2 mains ou versatile)
  • Protection (usage du bouclier pour désavantager un adversaire attaquant un allié)

Lancer de Sorts (Spellcasting) : Au 2e niveau, le Paladin apprend à lancer des sorts. Il connait alors un nombre de sorts égal à son bonus de Charisme + la moitié de son niveau (arrondi inférieur) et bénéficie de 2 points de magie.

Un sort donnant droit à la cible à un jet de sauvegarde est résolu (selon sa description) en fonction de cette formule :

DC (Difficulty Check) du jet de sauvegarde = 8 + Bonus de proficiency + Bonus Charisme

Le sort peut aussi parfois disposer d’un bonus d’attaque :

Modificateur d’attaque de sort = Bonus de proficiency + Bonus Charisme

Châtiment Divin (Divine Smite) : Au 2e niveau, lors du toucher avec une arme de mêlée, le paladin peut consommer un point de magie pour occasionner un dommage « radiant » à la cible en plus des dégats normaux. Ce dommage additionnel est de 2d8 pour un point de magie du 1er niveau et 1d8 supplémentaire par niveau de point  de magie supérieur, avec un maxi de 5d8. Ces dégats sont accrus de 1d8 supplémentaire si la cible est un undead ou un fiend.

Santé  Divine (Divine Health) : Au 3e niveau, le paladin est investi de magie divine qui l’immunise contre la maladie.

Voeu Sacré (Sacred Oath) : Au 3e niveau, le paladin effectue son voeu qui le consacre pour toujours à son paladinat. Jusqu’alors il était dans la préparation de son voeu mais il fait désormais serment. Il doit par conséquent choisir entre trois serments : Le serment de Dévotion, des Anciens ou de Vengeance. Cela correspond à l’archétype du Paladin.

Canal Divin (Channel Divinity) : Le serment permet de canaliser la puissance divine pour alimenter sa magie fournie par son Serment (un choix d’option est à effectuer ci-dessous). Il est récupéré après un repos court ou long.

Sorts de Serment (Oath Spells) : Chaque serment dispose de sorts associés, « gratuits », toujours préparés.

 

Serment de DEVOTION

Le Paladin s’engage à servir les idéaux de justice, vertu et ordre. Ils correspondent à un archétype de Chevalier. Les grandes lignes d’un code d’honneur (Tenets of Devotion) sont mentionnées dans le guide du joueur : Honnêteté, Courage, Compassion, Honneur, Devoir.

Oath Spells : Le paladin de la Dévotion obtient 2 sorts au 3e niveau : Protection contre le Mal et le Bien, Sanctuary

Canal Divin (Channel Divinity), le paladin doit choisir entre les deux options suivantes :

Arme sacrée( Sacred Weapon) : au prix d’une action, le paladin peut emlplir son arme d’une énergie divine pendant 1 minute et ainsi bénéficier de son bonus de Charisme à ses jets d’attaque (mini +1). L’arme émet également une lumière magique.

Repousser les non-saints (Turn the Unholy) : Jusqu’à une distance de 30Ft, les créatures de type fiend / undead sont repoussées si elles ratent leur Jet de Sauvegarde de Sagesse.

 

Serment des ANCIENS

Le Serment des Ancients est lié à la race des elfes et aux druides. Aussi appelés Chevaliers Verts, Chevaliers des Fées ou Chevaliers Cornus, les Paladins du Serment des Anciens sont voués à la protection de la Vie et de la Lumière dans le Monde. Leurs armures sont généralement ornées de motifs végétaux. Les grandes lignes de leur code d’honneur (Tenets of Ancients) sont mentionnées dans le guide du joueur et portent sur l’allégorie de la Lumière (Joie, Vie et Beauté) : Allumer la Lumière de l’Espoir, Abriter la Lumière, Préserver sa propre Lumière, Etre la Lumière.

Oath Spells : Le paladin des Anciens obtient 2 sorts au 3e niveau :ensnaring strike, speak with animals

Canal Divin (Channel Divinity), le paladin doit choisir entre les deux options suivantes :

Colère de la Nature (Nature’s Wrath) :Aau prix d’une action, le paladin peut faire apparaitre des vignes spectrales et entraver(restrain) une créature si elle échoue un jet de sauvegarde de Force ou Dextérité. Elle reste entravée tant  qu’elle ne réussit pas un jet de sauvegarde à la fin de chaque tour.

Repousser les sans-foi (Turn the Unfaithful) : Jusqu’à une distance de 30Ft, les créatures de type fey/ fiend sont repoussées si elles ratent leur Jet de Sauvegarde de Sagesse.

 

Serment  de VENGEANCE

Le Serment de Vengeance est prononcé par un paladin se dévouant à punir ceux qui ont commis un péché grave. On les surnomme Vengeurs ou Chevaliers Noirs. Les principes des paladin de la vengeance varient selon chacun mais consistent à punir ceux qui ont fait du mal : Combattre le Mal supérieur, Pas de quartier pour les méchants, Par tous les moyens nécessaires, Restitution (réparation du mal causé).

Oath Spells : Le paladin de la Vengeance obtient 2 sorts au 3e niveau : bane, hunter’s mark

Canal Divin (Channel Divinity), le paladin doit choisir entre les deux options suivantes :

Abjurer Ennemi (Abjure Enemy) : En action, la présentation du symbole sacré et en prononçant une prière de dénonciation, le paladin peut choisir une créature et l’emplir d’effroi (effet Frightened, sauf si immunité) pendant 1 minute. Elle dispose d’un JS de Sagesse, mais les Fiends et Undead le font avec désavantage. L’effroi la rend immobile ou divise par 2 son mouvement si elle réussit son JS.
Voeu d’Inimitié (Vow o f Enmity) : . En action bonus, le paladin peut prononcer un voeu d’inimitié qui offre l’avantage sur les jets d’attaque contre la créature pendant 1 minute ou jusqu’à ce quelle tombe à 0 PV ou inconsciente.

Publicités

6 réflexions sur “Fiche de lecture : Le Paladin (D&D5)

  1. ERRATA
    LANCER DE SORTS
    Spell save DC = 8 + your proficiency bonus + your Charisma modifier
    Spell attack modifier = your proficiency bonus + your Charisma modifier

  2. PETITE SUITE…
    AMÉLIORATION DE CARACTÉRISTIQUE
    Au niveau 4, puis par la suite aux niveaux 8, 12, 16 et 19, vous pouvez augmenter un score de caractéristique de votre choix de +2, ou bien augmenter deux scores de caractéristique de votre choix de +1. Vous ne pouvez cependant pas augmenter une caractéristique au delà de 20 par ce biais.

    ATTAQUE SUPPLÉMENTAIRE
    À partir du niveau 5, vous pouvez réaliser deux attaques, au lieu d’une seule, chaque fois que vous réaliser une action d’attaque durant votre tour.

    AURA DE PROTECTION

    AURA DE COURAGE

    CHÂTIMENT DIVIN SUPÉRIEUR

    TOUCHÉ PURIFICATEUR

  3. ERRATA
    REMPLACER / Oath Spells : Le paladin de la Dévotion obtient 2 sorts au 3e niveau : Protection contre le Mal, Sanctuary
    PAR / Oath Spells : Le paladin de la Dévotion obtient 2 sorts au 3e niveau : Protection contre le Mal ET LE BIEN, Sanctuary

  4. ERRATA
    Points de magie ? par points de magie on entend Emplacement de sorts !
    je te propose donc dans:
    //
    Lancer de Sorts (Spellcasting) : Au 2e niveau, le Paladin apprend à lancer des sorts. Il connait alors un nombre de sorts égal à son bonus de Charisme + la moitié de son niveau (arrondi inférieur) et bénéficie de 2 points de magie.
    //
    LANCER DE SORTS [Spellcasting]
    Au niveau 2, le Paladin apprend à lancer des sorts.

    PRÉPARER ET LANCER DES SORTS
    La table du paladin montre combien d’emplacements de sorts vous avez pour jeter vos sorts de niveau 1 et supérieur. Pour lancer un de ces sorts, vous devez dépenser un emplacement du niveau du sort ou supérieur. Vous regagnez tous les emplacements de sorts dépensés lorsque vous terminez un long repos.
    Vous devez préparer la liste des sorts de paladin qui vous sont disponibles pour les lancer. Pour ce faire, choisissez un nombre de sorts de paladin égal à votre modificateur de Charisme + votre demi-niveau de paladin, arrondi à l’inférieur (minimum un sort). Les sorts doivent être d’un niveau pour lequel vous avez des emplacements de sorts.
    Par exemple, si vous êtes un paladin de niveau 5, vous avez suivant la table quatre emplacements de sorts de niveaux 1 et deux emplacements de sorts de niveau 2. Avec un Charisme de 14, votre liste de sorts préparés peut inclure quatre sorts de niveau 1 ou 2, selon n’importe quelle combinaison. Si vous préparez le sort de niveau 1 soins mineurs, vous pouvez le lancer en utilisant un emplacement de niveau 1 ou de niveau 2. Lancer le sort ne le supprime pas de votre liste de sorts préparés.
    Vous pouvez modifier votre liste de sorts préparés lorsque vous terminez un long repos. Préparer une nouvelle liste de sorts de paladin nécessite du temps pour prier et méditer : au moins 1 minute par niveau de sort pour chaque sort sur votre liste.

    CAPACITÉ DE LANCER DES SORTS
    Un sort donnant droit à la cible à un jet de sauvegarde est résolu (selon sa description) en fonction de cette formule :

    DD de sauvegarde d’un sort = 8 + votre bonus de maîtrise + votre modificateur de Charisme

    Modificateur à l’attaque d’un sort = votre bonus de maîtrise + votre modificateur de Charisme

    FOCALISEUR MAGIQUE
    Vous pouvez utiliser un symbole sacré (cf. chap.5) comme focaliseur magique pour vos sorts de paladin.

    //
    Du coup modifier tous les autres capacités (points de magie = Emplacement de sort
    En revanche je ne me suis pas penché sur l’option points de magie du Guide du maître

  5. Je n’ai pas encore vu l’option points de magie du DMG. J’ai utilisé cette terminologie de points de magie par souci pédagogique de clarté, car je trouve le terme « emplacement de sort » plutôt obscur, même si effectivement du coup je vais en troubler certains.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s