Le grenier à corbeaux

Si nous avons commencé à jouer via une interface internet, le souvenir de nos parties de jeux de rôle autour d’une vraie table reste vivace et bien ancré. Qu’est-ce qui fait le succès d’une bonne partie de jeu de rôle ?

  • Une bande de potes,
  • Un meneur de jeu,
  • Une table et des chaises (facultatif pour le meneur de jeu, de toutes façons sinon il voit rien derrière son écran) ,
  • De la bonne humeur (sinon il y en a qui risquent de prendre leur veste et se casser (private joke inside),
  • Un bon scénario (mais ça marche quand même avec un scénario pourri),
  • De la pizza*, du coca, des bières, des gateaux et des bonbecs (le nerf de la guerre, c’est la logistique),
  • Des dés (pour faire du bruit derrière et devant l’écran),
  • Un plateau Velleda et feutres effaçables ou autres floorplans, (pour éviter de se paumer)
  • Des blagues vaseuses (faut bien rigoler),

Et…. ?

Ben des FI-GU-RI-NES tiens !!! (et de préférence peintes, ça alimente mieux l’imaginaire !)

* : ne jamais, jamais, jamais oublier une pizza dans son carton dans votre salle de jeu… Surtout lorsque la périodicité des parties est irrégulière…

Ce Revival Oldschool, à force d’acheter du bouquin de règles et du vieux module, m’a donc immanquablement amené à aller exhumer la boite de figurines stockée dans mon grenier depuis quelques années… Pas de corbeaux rencontrés, ni vampire, si ce n’est une vieille souris momifiée 

Ouverture de boite. Séquence Emotion. Pas mal de souvenirs liés à ces figurines. Quelques unes sont peintes. Peu ont été terminées niveau peinture. Certaines sont endommagées… L’énervement de ne pas retrouver certaines… Une boite de Dragon Grenadier vendue sur ebay bêtement il y a quelques années… Un dragon rouge Grenadier introuvable (p$*tain mais il est passé où ? il me reste plus qu’une aile)… Et ce regret de ne pas en avoir acheté plus finalement à l’époque… Mais les figurines ont toujours été chères… Et ajourd’hui plus qu’hier !

Les vieux grognards se souviendront des magasins parisiens (L’œuf Cube, Jeux Descartes…) notamment Stratéjeux Porte d’Orléans, avec sa grande vitrine centrale où l’on pouvait passer une heure à choisir LA figurine pour son perso… Aujourd’hui la visite dans les magasins de JDR est assez décevante à ce niveau… Les boîtes Games Workshop dédiées aux wargames avec figurines (Licences Tolkien, Warhammer Fantasy ou 40K) trustent tous les rayons et le peu de figurines dispos pour nos aventures sont à peine discernables dans des blisters anonymes… Et je ne parlerai même pas des prix odieux de certaines figurines…. 26 euros pour une personnalité Tolkienesque à pied et à cheval et ceci uniquement en plastique ! Du foutage de gueule. Il est bien loin le temps où une figurine en plomb coûtait 8-10 francs (moins d’ un euro cinquante pour les jeunes). Certes, 10 balles c’était cher à l’époque. Et le plastique aujourd’hui permet d’avoir des figurines (du moins celles en boîtes) relativement pas trop chères… Il n’empêche…

Aujourd’hui, après quelques recherches internet, je découvre qu’il y a une poignée de sites internet qui recensent non seulement les fabricants mais aussi des scans de catalogues d’époque et toutes leurs gammes, photos individuelles des figurines à l’appui…

Voici donc quelques figurines d’époque, certaines en piètre état. Les plus anciennes datent de 1984, période à laquelle j’ai commencé à jouer, de marques Denizens, Grenadier et Ral Partha.

IMG_3602

Je pense avoir arrêté d’en acheter à la fin des années 90 donc les dernières sont surtout de marque Citadel / Games Workshop et Ral Partha.

On trouve désormais pas mal de figurines d’époque en vente sur ebay, à des prix très variables. Il existe un marché de collection avec tous les quadras/quinquas qui achètent ces figurines.

Je me suis donc remis à acheter quelques figurines dont j’ai souvenir d’avoir rêvé plus jeune dans les magasins…

Voici donc les figurines que j’essaie de trouver, tout en gardant raison sur le budget :

La série 1 des Dragon Lords de Grenadier de 1984 : les 12 dragons de couleur décrits dans le Monster Manual… J’ai pu mettre la main sur 4 (dont le dragon rouge perdu et le dragon de bronze vendu il y a quelques années) pour l’instant à un prix raisonnable (8-30 dollars).

Côté figurines, je mets un point d’honneur à acquérir toutes les figurines Ral Partha liées à la campagne Dragonlance, ma chouchoutte. On ne sait jamais des fois que j’arrive à la (re-) jouer un jour sur table, entièrement… (15 modules tout de même avec au moins 6 joueurs nécessaires…on peut rêver !).

Toutes les boites de figurines Ral Partha liées à Dragonlance :

  • Heroes (que j’avais)
  • Verminaard chevauchant le Dragon Rouge) que j’avais)
  • Villains (boite trouvée incomplète sur leboncoin et complétée ensuite)
  • Draconians (boite trouvée sur internet)
  • Huma’s Silver Dragon (boite trouvée sur internet)

 IMG_3593

Me manquent donc encore :

  • Lord Soth’s Charge
  • Takhisis Dragon chromatique
  • Fizban, Lord Gunthar, Silvara, Gilthanas, High Bulp & Bupu (Dragonlance Personalities Ral Partha)

Enfin, dans la catégorie « Divers » :

  • Ravenloft Personalities (Ral Partha)
  • Polar Bear Ice Chariot de Ral Partha (une magnifique figurine qui m’a fait rêver et que j’aurais mieux fait d’acheter à l’époque, elle semble introuvable)
  • Les boites rouges d’aventuriers et de monstres de Citadel /Games Workshop
  • Call of Cthulhu Investigators (Grenadier)

Il y en a surement d’autres qui viendront enrichir cette liste en parcourant les vieux catalogues des fabricants…

Par ailleurs, une mention toute particulière au fabricant anglais OtherWorld Miniatures qui produit actuellement une ligne de figurines magnifiques d’esprit Oldschool reprenant à l’identique les monstres publiés dans le Monster Manual (les géants sont de toute beauté) ou même l’idole démoniaque du premier Player’s Handbook d’AD&D (et repris dans le bandeau de ce blog). Si je pouvais j’achèterais toute la gamme…

Publicités

3 réflexions sur “Le grenier à corbeaux

  1. Bonjour. Je m’occupe d’une petite revue gratuite distribuée en ligne et consacrée aux jeux de rôle
    : les Chroniques d’Altaride.
    Chaque mois nous publions le portrait d’un rôliste, qui donne sa définition personnelle du jeu de rôle, nous parle de son expérience et de l’influence du jeu dans sa vie.
    Je pense que ton témoignage pourrait être très intéressant.
    Cela t’intéresserait-il ?

  2. Cela me rappel le jour où j’ai ouvert ma boîte de Rolemaster après plusieurs années d’inactivité… Cette odeur de tabac froid…. Un bonheur lol. Et de souvenirs…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s